Le Bullet Journal : Qu’est-ce que c’est et Par quoi commencer ?

Le Bullet Journal : Qu’est-ce que c’est et Par quoi commencer ?

Pour celles qui découvrent tout juste le Bullet Journal, ou BuJo pour les intimes, je vous ai préparé un petit résumé des étapes pour bien commencer. Il existe déjà plusieurs sites américains et français qui traitent de ça mais je ne pouvais pas faire une boîte à idées pour Bujo sans prendre le temps d’expliquer ce que c’est et comment le mettre en place.

Dans cet article, je traiterai des questions suivantes : 

  1. Qu’est-ce que le BuJo
  2. Suis-je faite pour avoir un BuJo ? 
  3. Quel carnet acheter ? 
  4. Par quoi commencer ? 

 

Qu’est-ce que le BuJo 

 

Il s’agit tout simplement d’un carnet qui va respecter une certaine architecture et qui a pour vocation d’améliorer l’organisation personnelle et/ou professionnelle de la personne qui l’utilise. Ça c’est l’utilité première, mais nous verrons qu’il peut être un véritable outil d’aide au développement personnel !

 

Suis-je faite pour avoir un BuJo ?

 

Eh oui, finalement la première question à se poser c’est celle-là. Pour celles qui ont déjà la réponse, vous pouvez vous reporter à la section suivante.

Pour celles qui doutent encore de leur potentiel, lisez ces quelques mots pour être définitivement convaincues !

  • Vous aimeriez être plus organisée ?  le BuJo est fait pour vous ! Vous allez y insérer des outils de gestion, des trackers qui permettront de voir où vous en êtes (je vous en dirai plus dans un prochain article), des listes en tout genre – les livres que vous avez toujours voulu lire, les films que vous avez toujours voulu voir, les pays que vous avez toujours voulu visiter…. je m’arrête, vous avez compris le principe et ceci se décline à l’infini.

  • Une des phrases que vous répétez le plus souvent est « j’ai pas eu le temps » : le BuJo est aussi fait pour vous ! En étant plus organisée, vous allez forcément gagner du temps. Le concept de to-do list est parfaitement adapté au BUJO et vous permettra de faire toutes les tâches que vous aviez prévues dans la journée (il y a cependant certaines règles à respecter lorsque l’on fait sa To-Do, j’en parlerai dans un prochain article aussi).

  • Vous avez du mal à vous projeter dans un projet ou dans l’avenir ? Eh oui, là encore le BuJo est fait pour vous ! C’est simple, le fait de disposer d’un support unique où écrire toutes les informations qui passent dans votre tête vous permet de mieux vous projeter parce qu’écrire, c’est déjà un peu réaliser le projet que l’on a en tête. Les to-do list permettent d’avancer dans la réalisation des projets et les trackers permettent de savoir si on tient le cap.

Pour ma part, le BuJo m’a permis d’être plus organisée, de trouver du temps sur une journée qui dure pourtant toujours 24 heures. Il m’a également permis de mieux organiser les projets sur lesquels je travaille (en dehors de mon travail) et donc de vider ma petite tête pour être plus sereine. Tout est écrit !

Bon, ça vous a donné l’eau à la bouche ? Si oui, lisez la suite. Si non, laissez germer la graine et revenez plus tard 🙂

Maintenant, je vais détailler les étapes nécessaires à la création d’un BuJo. Ce concept est très développé au USA et commence à se faire connaître en France. Quelques Blog en parlent mais moi je sais que j’aime me promener sur plein de blog pour me faire une idée, alors voici comment créer un BuJo à la sauce POWA !

note-pad-1215426_960_720

 

Quel carnet acheter ? 

 

Un beau carnet ! Oui d’accord mais beau ça veut dire quoi ? Ça veut dire un carnet qui vous plaît à VOUS, qui vous inspire, et que vous aurez très envie de voir tous les jours (parce que si vous adhérez au BuJo, c’est ce qui va se passer). Pour ma part, j’ai fait classique : un moleskine que vous verrez dans les photos.

Chacun à ses avantages et inconvénients (si vous voulez un comparatif, n’hésitez pas à me laisser un message à la fin de l’article pour me le faire savoir).

Je vous mets des liens vers les plus populaires du moment, personnellement si je devais en changer, je prendrais le LEUCHTTURM1917 jaune

 

Par quoi commencer ? 

 

  1. Créer la structure du BUJO

C’est cette étape qui fait peur en général, mais surtout RASSUREZ-VOUS, on ne peut PAS se tromper. Tout est flexible et si, par exemple, le planning mensuel ne nous plaît finalement plus, il suffira d’en créer un nouveau et de supprimer l’ancien de l’index. Le bullet Journal permet une grande FLEXIBILITÉ, mais c’est souvent nous qui en manquons ( Satané perfectionnisme, quand tu nous tiens ! ) . Donc soyez cool et Flex et votre Bujo vous le rendra 🙂

Voici la trame minimale d’un bullet :

  • UN INDEX.

C’est grâce à lui que vous allez vous y retrouver. Pour l’instant votre INDEX est vide mais vous allez très vite le remplir.

IMG_2011

En pratique : prenez la première page de votre carnet (ou la deuxième si vous souhaitez commencer votre carnet par une citation inspirante ou autre). Ecrivez INDEX et numérotez une vingtaine ou une trentaine de pages pour commencer (le carnet LEUCHTTURM1917 est déjà numéroté).Dès que vous allez créer une nouvelle page, qu’il s’agisse d’un planning, d’une collection ou d’autre chose, vous reportez son numéro dans l’index. Laissez au moins deux pages (recto-verso) pour l’index.

 

  • UN PLANNING ANNUEL 

C’est là-dessus que vous allez noter les événements pour l’année à venir. Il permet de garder une vision claire du déroulement de l’année, de prévoir et d’anticiper sur les futurs projets et événements.

IMG_8837

En pratique : prenez la page qui suit votre index (en pensant à laisser au moins deux pages recto verso pour l’index) et scindez la page en 3 pour noter les trois premiers mois de l’année (ou les trois prochains mois si vous ne commencez pas en janvier). Faites de même pour les trois pages suivantes afin de noter les douzes prochains mois.

Dans ce planning annuel, vous pouvez noter les anniversaires, les vacances que vous prévoyez de prendre, les concerts, spectacles, sorties scolaires etc.

Une autre technique, appelée Calendex, est en vogue en ce moment. Elle remplace le planning annuel mais demande une plus grande organisation. De plus, rien ne vous empêche, une fois que vous aurez fait la structure « classique », de rajouter un Calendex. C’est là toute la beauté du Bullet Journal, sa flexibilité !

 

  • UN PLANNING MENSUEL

C’est là-dessus que vous allez noter les événements du mois.

FullSizeRender-1

En pratique : prenez la double page qui suit votre planning annuel, notez les chiffre de 1 à 30 ou 31 à gauche de haut en bas. Il y a ensuite plusieurs techniques, je vous en présente une sur la photo mais je prendrai le temps de vous en montrer d’autre sur un prochain article. 

N’oubliez pas de laisser un espace pour faire une To-do list mensuelle 

 

  • UN PLANNING JOURNALIER

Ici vous noterez ce que vous avez à faire au jour le jour.

FullSizeRender 2

En pratique : prenez la double page qui suit votre planning mensuel, écrivez le jour de la semaine en haut et en dessous notez ce que vous avez à faire dans la journée. N’oubliez pas de faire des to-do list raisonnables et faisables. 

Ça, c’est le minimum ! Vous pouvez ajouter à votre to-do list, une échelle d’heures pour vraiment organiser toute votre journée en détail ( bien si l’on a peur de procrastiner), des éléments météorologiques (pour faire beau ! ), des citations inspirantes pour égayer votre journée etc. NO LIMIT ! 

 

  • VOS COLLECTIONS

Les collections sont toutes les listes des choses que vous aimeriez faire. Ex : les livres à livre, les films à voir, les pays à visiter etc.

En pratique : Une page par collection. Le nombre de collection est illimité. Vous pouvez également vous faire plaisir en décorant ces pages. Il a de très bons exemple sur Pinterest. 

 

2. Complétez votre BuJo (optionnel) 

Il existe de nombreuses autres choses que vous pourriez noter dans votre BuJo. C’est la raison d’être de cette rubrique ! Donc, si vous souhaitez enrichir votre Bullet et en faire un véritable élément de développement personnel, revenez dans la rubrique « boîte à idée pour Bullet Journal » pour y glaner des pistes au grès des articles publiés.

 

Si vous décidez de tenter l’aventure, n’hésitez pas à venir témoigner de vos débuts et à compléter cet article en ajoutant un commentaire.

Powa ♣

Rendez-vous sur Hellocoton !

46 réactions au sujet de « Le Bullet Journal : Qu’est-ce que c’est et Par quoi commencer ? »

  1. Mon bullet est essentiellement axé développement personnel du coup j’ai hâte de lire la suite.J’utilise un planner pour l’organisation.

      1. C’est ça, un planner pour tout ce qui est organisation,rdv,to do…et mon bullet pour tout ce qui est personnel : listes,projet, résumé de livres, dessins…

    1. Merci Karolina ! J’espère qu’il peut aider à se lancer ! J’espère aussi que les prochains articles vont aider à l’enrichir 🙂

  2. Je suis en pleine réflexion par rapport à tout ça.
    Bossant à domicile j’ai besoin de quelque chose qui m’aide à m’organiser entre les tâches pro et les tâches perso, et le côté développement personnel me plaît beaucoup aussi.
    Pour l’instant j’en suis à la phase « piochage d’idées » et ton article est très bien pour débuter!

    1. Merci Mary Dee 🙂 Je suis également en train de réfléchir à l’organisation entre le pro et le perso au sein du bullet Journal, c’est pas si évident que ça ! certaines font deux bullet journal, pourquoi pas ! Affaire à suivre 😉

  3. Bonjour PoWa,
    Je découvre ton blog en même temps que les bullet journal qui correspondent pile poil à ce dont j’ai besoin. Je suis en train de noter toutes les idées de catégories (développement personnel et orga), ton blog est une vraie source d’inspiration. J’ai toujours été une adepte du carnet Moleskine mais apparemment tu trouves que le Leuchtturm est une meilleure alternative (je ne connais pas). Pourrais-tu m’expliquer pourquoi et s’il est préférable de choisir du pointillé ou du quadrillé? Bonne fin de journée!

    1. Bonjour Cha ! Oui j’ai testé les deux et le leuchtturm est mieux pour plusieurs raisons : il est plus large, ses pages peuvent s’enlever facilement car pré-découpées, il est plus clair et les pointillés font que le visuel est vraiment plus agréable. Maintenant je sais que Moleskine propose aussi du pointillé donc.. C’est en grand partie esthétique finalement 😉

  4. je me lance enfin après de longues, très longues hésitations, ton article est clair, je m’en inspire comme un pas à pas, bujo commencé auj 1er oct, merci powa !

  5. Très très inspirant tout ça ! je tourne et retourne tout dans ma p’tite tête depuis une semaine que j’ai découvert ce concept ! et j’adore !!! Je suis en plein réflexion pour l’adopter dans un 1er temps dans ma vie pro, ayant des quantités de dossiers à gérer et des quantités d’actions par dossier … je cogite énormément sur la façon de le mettre au point, car je reste persuadée que je peux gagner en efficacité et temps avec un Bujo spécial boulo … je cherche des idées de présentations efficaces … suite au prochain épisode ! En tout cas merci pour cet article très complet.

    1. Oui le bujo est effectivement un vrai outil de gestion si on sait s’en servir avec logique. Tu peux me contacter par MP sur Facebook (Po Wa) si tu veux que nous réfléchissions ensemble aux présentations que tu pourrais utiliser 🙂

      1. 🙁 je ne te trouve pas sur facebook … je t’ai laissé un message sur ton pinterest avec mon adresse mails si tu veux me contacter.
        A bientôt.

  6. Bonsoir,

    Cela fait quelques semaines que je réfléchis à la mise en place d’un bullet pro/perso et je découvre ton blog avec plaisir. Tes explications sont claires et structurées et c’est vraiment appréciables parce que je commençais à me perdre un peu…donc Merci :-).
    On a le même métier :-)! Etant en pleine réflexion quant à l’organisation de mon futur bullet, je me demandais si tu avais des conseils pour l’optimiser au maximum. J’ai en quelques sorte peur que la liste de tâches pro s’imposant à ma vue parmi les points perso ne soit plus décourageante et stressante que motivant!

    1. Bonjour Meggy. Merci pour ton message. Je te conseille de noter le temps que devrait te prendre chaque tâche de ta to-do list pour évaluer le nombre de tâches que tu pourras exécuter au quotidien. Ça t’évitera de te surcharger. N’hésite pas à me contacter par MP sur Facebook si tu souhaites qu’on brainstorm là-dessus 🙂

  7. Amusant. Une copine a découvert le BuJo et je me suis dit « pas pour moi ». puis il y a 3 jours, mon mari a parlé decommencer un BuJo pour organiser son travail, alors j’ai regardé de quoi il retourne, et mon cerveau s’est mis en mode « ALEEEERTE PROCRASTINATIOOOOOON »!

    Et puis la vie m’est tombée dessus. Aux compte-rendus pour avant-hier que je n’avais pas fait pendant les vacances et tout bien planifiés sur la semaine, et la liste de pièces à imprimer/photocopier pour le RDV banque samedi, tout bien planifié sous Google aussi, se sont rajoutés obstacle sur urgence sur incontournable. Et voilà, je commence à perdre le fil de mes listes, j’ai des blocs notes avec des notes super importantes de partout, un avec la proposition bancaire, le deuxième avec la simulation d’assurance, … et évidemment ce n’est jamais le bon que j’ai sous la main.

    Alors voilà. J’ai passé la soirée à procrastiner avec intérêt sur Pinterest, juste pour savoir quoi acheter comme recharges (combien de couleurs, quels styles de carreaux) pour mon filofax quand j’irai « à la ville » samedi.

    Et ton blog est de loin la meilleure adresse que j’ai trouvé. Il couvre vraiment bien tous les aspects du BuJo « pour les nuls ».
    Qu’est-ce qu’il va y avoir dans mon BuJo? Mon agenda de RDV pros, inchangé, auquel je vais rajouter
    – les to-do listes boulot: rappel patient, rdv à décaler, compte-rendu urgent, équipe éduc, tel à des mutuelles pour les engueuler et réclamer des sous…
    – les to-do listes maison courantes
    – les to-do listes achat/vente/déménagement maisons (il me faut des pages rouges!)
    – un tracker spécial compta
    – un tracker habitudes de vie (yoga, méditation, soins dermatos, sommeil)
    – un tracker pratique musicale
    – la collection idées et projets couture
    – la collection chansons à travailler
    – la collection projets de collaboration musicale
    – la collection déco de ma future chambre et de mon futur atelier de couture

    Tout au même endroit et plus 36000 carnets différents et post-its qui ne collent plus à force d’être déplacés, ça fait rêver…

    Mais est-ce que ça va marcher? Et est-ce que mon Filofax va résister au nombre de feuilles? Mystère…

    1. Waooo Anne-Laure, tu remportes la palme du plus long message ! 😉 Merci pour ton compliment sur le blog, ça me fait bien plaisir !
      Ta trame de bullet me paraît top, est-ce que tu as commencé la création des pages ?

  8. Bonjour Powa,
    Je viens de démarrer mon Bujo, sans hésitation, ce n’est pas compliqué à démarrer et si cela peut m’aider à une meilleure organisation … J’apprécie de renouer avec l’écriture manuscrite et de cesser mes collections de post-it qui finissent par s’égarer …
    J’ai trouvé un filofax dont je peux déplacer les feuillets et qui offre en plus des intercalaires. Après avoir lu dans votre article la question du choix entre cahier ou classeur.
    Sinon à titre pro, je ne vais pas renoncer à l’agenda électronique qui me suit sur l’ordi et le téléphone et que je peux partager avec d’autres. Mais rien ne m’empêche de prendre des notes pro dans mon Bullet. Merci pour vos articles d’une inspiration très précieuse.

    1. Bonjour Marguerite. J’avais un agenda pro jusqu’à décembre et je suis passée en phase de test sur un agenda électronique, j’avoue que ça me plaît ! à suivre ! Mais effectivement, cela n’empêche pas d’avoir des pages à vocation « pro » dans son bullet journal 🙂

  9. Hello Powa
    Je me regale de tes articles spe Bujo
    Je me lance ….
    Joie de retrouver dessins et gribouilles avec un but d’enrichissement perso !!!
    C’est top et Merci encore ….

    1. Bonjour Corinne ! Merci beaucoup à toi pour ce gentil commentaire , je suis heureuse que tu aies pris du plaisir à lire les articles et à te lancer dans le bujo 🙂

  10. Bonjour,

    Site très inspirant. Il y a cependant quelque chose qui me chiffonne… Comment évolue le BuJo ? Je m’explique : par exemple, quand tu parles de créer une page liste de courses, ou lorsque l’année est terminée, ou si les feuilles sont épuisées… Tu déchires celles dont tu ne te sers plus et tu colles dans le nouveau cahier celles dont tu encre besoin, ou tu réécris tout dans un nouveau cahier… ? Et pour l’index ?

    Je me sens cruche de poser cette question, mais elle me taraude depuis plus ou moins le début de ma lecture et ne me quitte pas au fur et à mesure que j’avance.

    1. Bonjour Mélanie. Ne te sens surtout pas cruche, Le sujet du renouvellement du bullet est récurrente et c’est normal.
      Pour ma part, je pense qu’il faut simplement prendre un nouveau carnet, feuilleter l’ancien, réécrire et actualiser les listes qui doivent être conservées. Cet acte de réécriture a Du sens car il te permet de faire le point et d’éliminer les pages ou les items qui ne sont plus d’actualité . J’espère avoir répondu à ta question

  11. Hummm… Enfin quelqu’un qui a réussi à expliquer les choses clairement !!! 🙂
    Merci pour ces quelques articles très clairs sur cet objet qui me semblait trop foisonnant pour être praticable.
    Je procrastine très très couramment, et vos explications m’ont ouvert la porte. J’ai des petits classeurs que je vais avoir la joie de réutiliser à cet usage (trop fauchée pour acheter), et peut-être ma vie va-t-elle en être simplifiée, voire rendue plus efficace. 😉
    Encore merci !

    1. Bonjour Anne 🙂
      Je suis contente que mes articles te plaisent, j’espère que le bullet journal t’apportera satisfaction, c’est un super outil 🙂

  12. Bonjour Powa 🙂
    Je poste aujourd’hui pour te laisser un petit message de gratitude ^^
    Je suis une jeune orthophoniste diplômée depuis moins de deux ans. Cela fait des années et des années que je lutte contre la procrastination, à tel point que cela me bouffait littéralement la vie. Je suis tombée sur ton blog complètement par hasard, aux alentours de février 2017 ; j’ai lu tous tes articles avec beaucoup d’attention, notamment ceux (bien sûr) concernant le BuJo. Cela faisait plusieurs mois que je lorgnais le concept de loin, sans oser sauter le pas, persuadée que de toute façon j’étais un cas désespéré, alors pourquoi tenter :p
    Le contenu de tes articles a tranquillement mûri dans un coin de mon cerveau… Jusqu’à que sur un coup de tête je saute le pas début avril.
    Et alors là… Ca ne fait même pas 3 mois que je l’utilise mais je n’exagère pas en disant qu’adopter le BuJo et l’une des meilleures décisions que j’ai prises de ma vie x) bien sûr, la procrastination n’a pas disparu mais, waouh, la différence est déjà là ! Je suis quasiment à jour dans mes CRBO, ai-je besoin d’en dire plus ! ^^ Et au niveau perso, je constate également pas mal de changements très positifs (je mêle vie pro et vie perso dans mon BuJo, cela me convient parfaitement pour le moment). Je tiens le bon bout à tous les niveaux et c’est un vrai soulagement pour moi 🙂
    Donc, vraiment, merci beaucoup. Je suis bien mieux dans mes baskets depuis que j’ai mon BuJo et ça, c’est grâce à toi et à ton super blog !
    Passe une très bonne fin de week-end ^^

    1. Bonjour Marion 🙂 Je suis ravie de savoir que tu as trouvé un outil qui te donne des ailes ! Je te remercie du fond du coeur pour ton message qui me donne envie de continuer à publier sur le blog 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *