M3 journal et Bullet journal, comprenez enfin la différence entre les deux !

M3 journal et Bullet journal, comprenez enfin la différence entre les deux !

 

La première fois que j’ai entendu parler du M3 journal, c’était sur le groupe Facebook Miracle Morning Francophone. Un utilisateur, Damien, nous disait qu’il était en train de créer un outil qui aurait pour objectif de nous permettre d’être plus productif et d’atteindre ses objectifs. J’ai pensé

hum… encore un truc bien marketing pour nous vendre du rêve

Puis Damien m’a contactée par l’intermédiaire du blog afin de me parler du projet et de la campagne de Crowfunding qu’il avait réalisée afin de concrétiser son projet. J’ai lu le descriptif du produit et je me suis dit

Waoooh ça a l’air TOP !

J’ai proposé à Damien de m’envoyer un exemplaire afin que je fasse connaissance avec le produit et j’ai décidé de réaliser un article à son sujet parce que si vous lisez ce blog, c’est certainement que vous avez envie d’avancer et de vous faire du bien et ce que propose ce produit ! 

Je vais donc d’abord vous expliquer ce qu’est la Méthode 3 et le M3 journal puis je vais tenter de vous expliquer la différence avec un bullet journal puisque l’on souvent tendance à les confondre.

Je précise que cet article est impartial et reflète ma propre opinion.

 

⌈À qui s’adresse cette méthode ? ⌋

 

Femme / homme / célibataire / en couple / salarié / entrepreneur… c’est NO LIMIT ! La seule condition est d’avoir ENVIE de réaliser quelque chose ( un projet, un rêve… peu importe ! )

 

⌈De quoi est composé le coffret ? ⌋

 

D’un livret théorique (en photo) et d’un journal de mise en place pratique (le M3 journal)  parce que la Théorie c’est bien, mais la mise en application c’est encore mieux !

 

 

⌈Que nous promet cette méthode  ? ⌋

 

  •  » d’en finir avec la procrastination
  • d’être plus productif
  • d’achever son premier objectif en trois mois
  • de prendre goût au bonheur procuré par l’action « 

Ça vous tente ?

 

⌈La théorie elle dit quoi  ? ⌋

 

Elle dit beaucoup de choses…. voici les quelques idées que j’ai retenues avant de rentrer dans le vif du sujet :

  • On a toujours l’impression de manquer de temps pour réaliser ses projets mais c’est une pure construction de l’esprit

Je suis tout à fait d’accord avec ce point qui me semble essentiel à garder en tête lorsque l’on veut réaliser ses rêves. Le temps ça se trouve ! Combien de temps passez-vous sur les réseaux sociaux ou à passer d’une vidéo youtube à une autre ? Combien de temps passez-vous devant votre téléphone ? Le manque de temps est l’excuse suprême de ceux qui n’assument pas le fait de ne pas réussir à aller au bout de leur projet et c’est bien une excuse qui me dérange. Soyons HONNÊTES avec nous-même..c’est le premier pas pour une remise en question et un mise en action.

  • la méthode M3 va prendre environ 2 heures par semaine (planifier 5 min par jour, faire le point 15min par semaine, brainstormer et faire le point en équipe 1h par semaine)

C’est finalement peu quand on sait qu’une semaine fait 168 heures… si on compte que vous dormez 8 heures par jour, il nous reste 112 heures à tuer. Vous travaillez ? Ok ! On enlève encore 8 heures par jour sur les 5 jours de la semaine, il reste 72 heures par semaine où vous ne dormez pas et où vous ne travaillez pas, pas mal non ? Vous réussirez bien à trouver 2 heures pour vous pencher sur votre M3 journal, et puis c’est pour la bonne cause !

  • Il vous faut trouver des partenaires pour vous accompagner dans votre démarche

C’est un concept fort du M3 journal. Vous n’êtes pas obligée cependant cela est fortement conseillé. Un nombre de 3 a été retenu dans la version 2 du M3 journal afin de faciliter les échanges et les réunions qui vont devoir être organisées. Ces partenaires vont vous permettre d’affiner vos objectifs, de faire le point régulièrement et de créer un cercle « d’esprits gagnants ».

Le travail proposé par le M3 journal se fait en plusieurs étapes, en voici les grands lignes :

 

⌈ La 1ère étape : définir ses objectifs  ⌋

 

La base, le point de départ va être d’identifier VOS RÊVES et de les détailler pour déterminer des objectifs précis.

Damien propose d’utiliser une technique de visualisation pour se projeter dans les prochains mois voire les prochaines années. Fermez-les yeux et laissez aller votre imagination. Ne soyez surtout pas avare en détails et en chiffres, c’est important.. Dans 10 ans, vivrez-vous seule ou en couple, aurez-vous des enfants, quel travail ferez-vous, combien gagnerez-vous, dans quelle ville vivrez-vous, quels seront vos loisirs etc ?

 

⌈La 2e étape : faire un plan d’action  ⌋

 

Une fois votre objectif final identifié, vous devez écrire les tâches nécessaires à sa réalisation et répartir ces tâches dans les 3 prochains mois.

Damien préconise une méthode d’avancement à petits pas, l’un après l’autre, pas trop vite pour ne pas tomber, pas trop lentement pour ne pas piétiner (j’aime beaucoup l’idée ! )

Le M3 journal va aussi vous aider dans la mise en place ou l’entretien de 5 bonnes habitudes . Parce qu’une bonne hygiène de vie est indispensable pour avancer dans la vie.

 

⌈La 3e étape : bien s’entourer  ⌋

 

Damien insiste aussi sur la mise en place d’un cercle d’esprits gagnants, des personnes qui seront dans une dynamique similaire à la vôtre, qui seront un support dans vos démarches et pour lesquels vous serez également un support moral dans leurs propres projets.

Il part du principe qu’en s’entourant d’esprits gagnants, on se portera vers le haut mais en s’entourant d’esprits perdants, ils risquent de nous pousser à être moins bons. Effectivement qui se se ressemble s’assemble. Toute autre personne ayant acheté le M3 journal est d’ores et déjà qualifiée d’esprit gagnant car elle cherche à s’améliorer.

Cette équipe peut se constituer par affinités ou par projets similaires (toutes les modalités d’organisation et de récompense de ce cercle vertueux est explicité dans le M3 journal). Un groupe Facebook (M3 community) a été crée afin d’aider les esprits gagnants à créer des équipes.

Damien nous rappelle que nous sommes 100% responsable de notre réussite ou de notre échec et ça ça me plaît ! Se déresponsabiliser est une pratique courante « je n’ai pas eu le temps », « avec ma copine c’était compliqué »,  » mon boulot m’a pompé toute mon énergie « … etc ! FAUX !

 

⌈La 4e étape : La mise en action  ⌋

 

Cette mise en action va se produire par l’intermédiaire de plusieurs piliers indispensables :

  • la planification hebdomadaire :

L’idée est de se fixer un objectif par semaine avec les différentes tâches à réaliser chaque jour pour l’accomplir.

Pas de planification efficace sans garder en tête la loi de Pareto (20% de vos actions engendrent 80% des résultats), la loi de Parkinson dont je vous parlais ici et la matrice d’Eisenhower que j’utilise personnellement à fond dans mon bullet journal ( Pour celles qui n’avaient pas suivi, lisez mon article sur le Brainwashing couplé à la matrice d’Eisenhower , c’est un outil redoutable 🙂 )

  • la mise en application quotidienne :

Ici ce sont les lois d’illich, de Carlson et de Laborit qui sont évoquées pour booster sa productivité, j’en parlais aussi ici : en gros, faites des sessions de travail sans être déconcentrées mais pensez à prendre des pauses au risque de perdre en productivité ; faites également les tâches les plus ardues le matin afin de ne pas avoir la possibilité de procrastiner l’après-midi quand la motivation sera moins au rendez-vous.

  • le bilan hebdomadaire :

Cette étape est essentielle car c’est elle qui vous permet d’avancer « en exploitant vos forces et en corrigeant vos faiblesses ». ce bilan est à réaliser de manière individuelle mais aussi en équipe. Un système ingénieux de Points de Productivité a été imaginé pour récompenser les membres de l’équipe les plus efficaces mais aussi repérer les plus faibles qui auraient besoin de soutien. De nombreux conseils sont donnés afin de faire en sorte que ces réunions d’équipes se passent pour le mieux, pour ma part je retiendrai 3 conseils (mais il y en a plein d’autres), ceux qui vont permettre de garder un climat serein entre chaque équipier :

  • assiduité
  • honnêteté
  • bienveillance

Ces 3 valeurs me tiennent particulièrement à coeur et je suis intimement persuadée qu’elles sont les clés de la réussite d’un travail en équipe. Je suis heureuse de les voir inscrites dans le M3 journal !

Bon évidemment je ne vous dis pas tout, seulement les grandes lignes. Les étapes pour réaliser correctement chaque piliers sont expliquées en détail dans la partie théorique mais je ne vais tout de même pas plagier tout le livre 😉

 

⌈Et le M3 journal il sert à quoi ? ⌋

 

Tout simplement à appliquer tout ce que vous avez décidé de mettre en place dans votre phase de préparation. Il a été construit (et plutôt bien construit ! ) de sorte à ce que vous ayez tous les espaces disponibles pour écrire ce qui vous permettra d’aller au bout de votre projet.

Voici quelques visuels :

 

⌈Quelle différence avec le bullet journal ? ⌋

 

Bon évidemment, je ne pouvais pas parler du M3 journal sans faire un comparatif avec le bullet journal (si vous ne connaissez pas encore, cliquez ici ou ici  !)

Pour être claire : ce sont 2 outils différents parfaitement dissociables mais aussi possiblement complémentaires.

Le M3 journal a pour objectif clairement affiché de vous aider à réaliser un projet que vous aurez déterminé dès le début. Le bullet journal est un outil de planification du quotidien et aussi un outil de développement personnel par toutes les pages que l’on peut y développer. Ce n’est pas parce que vous écrirez toutes les tâches à réaliser pour concrétiser votre projet dans votre M3 journal que vous n’aurez plus rien à noter dans votre bullet journal (tâches du quotidien, RDV sans lien avec le projet à concrétiser, liste de course et autres pages de développement personnel).

Voilà comment je vois les choses :

  1. vous avez envie de réaliser un projet qui vous trotte dans la tête depuis longtemps et vous ne savez pas comment vous y prendre ? Achetez un M3 journal pour vous accompagner pas à pas et si vous en ressentez le besoin, conservez un minimum de tâches dans votre bullet journal pour toutes les actions du quotidien à réaliser.
  2. Vous n’avez pas de projets particuliers…...STOOOOP ! Etes-vous sûre qu’il n’y a vraiment rien qui vous fasse VRAIMENT envie ? Aucun rêve ? … il y a bien une petite envie va naître….. laissez-là mûrir, utilisez le bullet journal pour votre vie de tous les jours (ou pas si vous n’avez pas adhéré au concept), continuez à apprendre à vous connaître puis une fois l’envie bien mûre, procurez-vous un M3 journal 😉

 

En clair, le M3 journal vous propose une structure que ne vous propose pas le bullet journal, il vous guide pas à pas, vous accompagne. Le bullet journal est au départ un carnet vide avec une certaine méthode d’organisation à appliquer (future log, monthly log, daily log, collection) mais qui ne vous aidera pas (ou pas suffisamment) pour monter un vrai projet. 

 

Voilà mon petit retour sur ce SUPER journal qui me semble être un excellent compagnon pour se lancer dans de nouvelles aventures.. et ça, j’adore ! Vous pouvez vous le procurer directement sur le site www.m3journal.com (mais attention, il a tellement de succès qu’il faut faire une pré-commande, les prochaines livraisons se feront mi-août). 

Merci Damien pour ce beau cadeau, j’ai plein de projets qui bouillonnent dans ma tête, il va me servir c’est sûr !

En attendant, Damien m’ayant fait le plaisir de m’en envoyer 2, je vous propose un petit concours pour un gagner un ! Retrouvez le détail du concours à la fin de l’article 🙂

Tendrement

Powa ♣


JEU CONCOURS 

Prix :  1 coffret classique M3 journal + Livre Méthode 3 (version papier) d’une valeur de 29,99 euros

date de début du concours 8 juillet 2017

date de fin du concours : 8 août 2017 à minuit

Ce concours est ouvert aux participants résidant en France Métropolitaine. Pour le reste du monde, la participation est soumise à condition de participation sur les frais de port.

Les conditions de participation sont les suivantes :

  1. Liker la page Facebook Powapowa blog
  2. Mettre un commentaire sous l’article Facebook du M3 en invitant au moins 1 personne.

La gagnante sera tirée au sort et recevra le coffret chez elle !

Rendez-vous sur Hellocoton !

20 réactions au sujet de « M3 journal et Bullet journal, comprenez enfin la différence entre les deux ! »

  1. Bonsoir, je n’ai pu m’empêcher de tiquer sur certaines choses dans cet article. Tout d’abord quelques définitions :

    Impartial : Qui ne favorise pas l’un aux dépens de l’autre ; qui n’exprime aucun parti pris.
    Opinion : jugement, avis, sentiment qu’un individu émet sur un sujet, des fait, ce qu’il en pense.

    En l’occurrence, tu nous parles de tes pensées sur le M3 journal. Tes pensées sont PARTIALES !

    (Et au passage, foutre ça en tout petit, je trouve ça moyen.)

    Et c’est d’autant plus partial qu’il s’agit clairement d’une publicité, de la promotion d’un article. Et en soi, je n’ai rien contre mais emballé comme ça… J’ai l’impression que tu prends tes lecteurs pour des pommes, et pas très bien puisque tu incites clairement à l’achat à la fin.

    Après, je serai de mauvaise foi si je disais que l’article en lui-même est mauvais. Tu expliques de façon claire et concise, on comprend la différence entre les deux, tu nous fais bien comprendre le but du M3. Je n’ai rien à dire là-dessus.

    Voilà, j’espère que je n’ai pas été trop incisive ou agressive. Je te lis avec plaisir et j’attends avec beaucoup de curiosité ta prochaine sortie (et ta potentielle réponse à ceci).

    Cordialement,
    Metherland

    1. Bonjour,
      Merci pour ces précisions sémantiques, le mot « impartial » était effectivement mal utilisé .
      Je voulais préciser que cet article reflétait une opinion libre de toute forme De pression commerciale, si tant est que cela soit possible de subir une pression de ce type !
      Pour ce qui est De la mise en forme De la phrase, cela ne doit pas être si gênant puisque vous l’avez vue.
      Merci cependant pour ce commentaire qui me permet de préciser l’aspect publicitaire ou non de cet article : oui c’est clairement une promotion pour le M3 journal parce que j’ai trouvé que c’était un outil super donc je ne prends personne pour des pommes, je promeus simplement un produit bien construit et qui peut servir à la réalisation de ses rêves. Quel est le mal ? Je ne m’en cache pas d’ailleurs puisque je conseille de l’acheter !
      Je précise que je ne touche absolument aucune commission sur les achats de M3 journal.
      Cordialement

  2. Oh, j’en avais entendu parlé, sans avoir pris le temps de creuser, encore moins de noter le nom…
    Merci de faire le résumé, j’aurais eu du mal à retrouver ce projet, qui me parait effectivement très complémentaire d’un BuJo, quelque soit sa forme : dans mon Bujofax, j’ai un onglet « projets » (avec 3 sections : pro, perso et asso). Avant de passer au classeur, j’avais plusieurs carnets (bujo, projet, notes et brouillon…) : impossible pour moi de tout mettre au même endroit avant d’avoir des anneaux.

    Du coup, petite question pour coller à ma pratique : le M3 est-il fait pour 1 seul, ou plusieurs projets ?

    NB : Je n’ai pas de profil facebook (et ne prévois pas d’en ouvrir un pour l’instant), donc exclue d’office du concours… Je trouve ça dommage, forcément ! ;P

    1. Bonjour ! Je comprends la problématique des anneaux, j’y pense aussi quelques fois, j’y viendrai sûrement !
      Pour ta question, je dirai que le M3 est fait pour un seul projet (parce que je dirai aussi qu’il est difficile de mener à bien plusieurs gros projets en même temps) ou alors plusieurs petits ?!
      Désolée pour l’histoire de Facebook, effectivement je n’avais pas imaginé que ça mettrait de côté ceux qui n’ont pas de profil. J’y penserai sérieusement pour le prochain petit concours ( en septembre probablement avec ma petite surprise qui sort ;)) et ferai en sorte que tout le monde puisse participer 🙂

      1. ça dépend : certaine fois, les projets se nourrissent mutuellement. Mais effectivement, soit ils doivent avoir une ampleur limitée, soit il faut savoir déléguer.
        Ainsi, je fais partie de plusieurs assos qui touchent à la parentalité (je suis au CA de la crèche parentale, d’une asso de parents d’élèves et d’une ludothèque itinérante). Et bien c’est très pratique pour organiser des événements ! Il y a beaucoup plus de ressource, et les financeurs (principalement la CAF) apprécient +++ !
        Ça suppose d’avoir un très bon outil d’organisation… 😉

        Et oui, il y a des rebelles à facebook, qui souhaitent que leur contenu leur appartienne, qui n’ont pas envie d’être influencés par des algorithmes quand ils cherchent une info, et qui n’ont pas envie d’être encore plus happé par les notifications… 😛
        Mais bon, j’y viendrais un jour, sans doute, tant la pression devient grande…

  3. Ah super intéressant ce comparatif ! Merci pour cet article. Je sors du webinar de Beatrice Lhuillier et Alexandra Filippi sur le bullet journal….et je pensais justement au M3 journal que j’ai acheté (j’attends la livraison en août). Tu expliques donc bien que ce sont des outils différents mais qui peuvent être complémentaires et cela me va très bien. Je n’ai pas de Bujo à proprement parlé mais un carnet dans’lequel je place différentes choses depuis que je sketchnote !! Donc je garderai bien les 2 et je vais découvrir ton blog et le forum FB du M3 journal !

    1. Bonjour Fanny ! J’étais aussi sur le webinaire, c’est peut être comme ça que tu as connu le blog d’ailleurs 🙂
      Oui ce sont 2 outils différents mais parfaitement complémentaires 🙂 Bonne découverte à toi !

  4. j’ai lu l’article et je me suis dit, bah j’ai pas de gros projet à lancer, pas besoin d’un carnet de plus sur l’étagère…et depuis hier…en fait une petite idée à refait surface…et germé…et si c’était le moment de l’arroser??

  5. Dis donc c’est pas mal du tout ce concept. Ca me servirait bien pour certaines choses, que je fais dans le Bullet mais au final ça me demande pas mal de temps car je suis obligée de penser mes structures pour qu’elles m’aident à réaliser mes objectifs alors que là, on peut se concentrer vraiment sur quoi faire pour y parvenir…je l’avais vu passer plusieurs fois sur le net et je me demandais justement quelle était la différence avec le Bujo, merci pour ce billet donc ! 🙂

  6. Intéressant ! Et no Facebook non plus ! Quand tu parles des heures « perdues » ou « non vues » passées sur le web, pour moi ca en ferait partie !

  7. Merci pour l’article, c’est hyper intéressant.
    Je ne connaissais pas des 2 outils mais ai bien envie de les intégrer afin d’améliorer ma productivité.
    Je dois avouer, je me suis clairement reconnue dans ces personnes que tu décris : toujours une excuse pour justifier le fait de n’avoir rien fait… mais j’ai justement un projet qui me tient à cœur… et si c’était l’occasion ?!

  8. Je connais un carnet similaire des éditions 23heures59 que je teste depuis juin et qui semble d’après ce que je vois des captures d’écran avoir une démarche un peu similaire. Je pense en avoir pour 6 mois avec ce carnet donc j’achèterai peut-être celui-ci pour tester (j’adore tester !) Après, je pense que lorsqu’on a acheté ce type de produit une fois, on ne le rachète pas forcément quand on a déjà un bujo car typiquement, y’a des choses du carnet que je sais que je pourrais maintenant facilement reporter sur mon bujo et en l’adaptant à moi ! Par ex, les 3 grandes tâches de la semaine ou du mois, je peux les mettre dans mon bujo et même l’adapter quand je veux par ex une semaine avoir 5 objectifs et une autre 2. Ainsi, je gagne en souplesse par moment. A vrai dire, je fais souvent + de 3 choses par semaines ou jour…

  9. Je viens de découvrir pk une amie me parle tjrs d’être entouré de ‘gagnants’…j’aime moins cette idée. Je ne veux que mieux m’organiser.

    1. Oui, ce concept de s’entourer de gagner vient du fait qu’il semblerait que l’on ressemble aux personnes que nous côtoyons le plus. Cela reste à vérifier mais effectivement une personne pleine de motivation qui entreprend plein de choses dans sa vie fournira plus de motivation qu’une personne perdue qui procrastine beaucoup.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

22e072e2301fb6dc8ad28257d3b75580wwwwwwwwwwwwww