Comment le bullet journal peut réduire vos ruminations mentales ?

Comment le bullet journal peut réduire vos ruminations mentales ?

Pour ce 4e article du cercle des 4 carnets (C4C#4), nous avons décidé d’aborder le thème du bullet journal et du développement personnel. Vous imaginez bien que je ravie de cette thématique !

Pour ma part, j’ai décidé d’aborder ça sous l’angle suivant :

En quoi le bullet journal permet de limiter nos ruminations mentales ?

Ou dit autrement, en quoi le bullet journal nous apaise l’esprit ? 

—– 

Notre cerveau semble ne jamais s’arrêter…. nos pensées sont en flux tendu et c’est notre tranquillité d’esprit et notre sommeil qui sont perturbés. Vous voyez d’autant plus ce que je veux dire si vous vous considérez comme une hyperactive cérébrale : pensée en arborescence, nouvelles idées en permanence, workalcoholic !

Est-ce que j’ai trouvé une solution pour appuyer sur le bouton pause ? Oui ! 😉

.

.

.

.

Le bullet journal !

Ah bon, il sert aussi à ça le bullet journal ? Et bien oui, je vous le confirme. Testé et approuvé par un panel significatif de volontaires (….. moi ! :-))

Nous allons voir quelles pages peuvent vous aider à arrêter les ruminations mentales et pourquoi. Suivez le guide !

 

⌈ Le brainwashing ⌋

 

Si vous ne connaissez pas encore, partez vite lire le billet consacré à cette page ! 

Pour résumé : le brainwashing est une page qui vous permet de vider la totalité du contenu de votre tête de manière régulière. Pour ma part, je réalise ce brainwashing à chaque début de mois. J’y note les tâches à réaliser dans le mois mais pas seulement et c’est là que ça devient intéressant ! J’y note aussi des idées que j’ai sur le moment et que je ne veux pas oublier, j’y note des tâches que je devrai probablement réaliser le mois prochain mais sans certitude et sans date précise, j’y note des tâches que je devrai réaliser un jour, peut-être. En fait je note tout, absolument tout ce qui passe par ma tête.

Ce brainwashing m’évite de garder en tête que le mois prochain je vais devoir prendre mon rendez-vous pour le contrôle technique. La tâche est posée sur le papier, je n’ai plus peur de l’oublier. 

Il m’évite de me coucher et de me dire « il faut que je pense à acheter du produit pour le lave vaisselle, il n’y en a bientôt plus ». C’est noté, je n’ai plus peur de l’oublier.

Il m’évite de passer un trajet en voiture à me remémorer ce que je dois faire dans la semaine. Tout est noté puis transféré dans mon weekly log au moment venu.

Depuis que j’ai commencé à réaliser ce brainwashing ( il y a bientôt deux ans), je n’ai (presque) plus jamais eu peur d’oublier quelque chose et il est d’ailleurs devenu rare que j’oublie quoi que ce soit ! Et je dirais même que la peur d’oublier (qui créée la rumination mentale) est pire que l’oubli en lui même en terme de charge mentale !

Pour aller encore un peu plus loin, j’ai réalisé une brainwashing list et des brainwashing mind map ! 

 

 

⌈ La liste de courses ⌋

 

Voilà une autre page qui peut être intéressante. Pourquoi consacrer une page à la liste des courses permet de limiter les ruminations mentales ? Tout simplement parce que vous allez noter vos besoins au fur et à mesure et non à la fin, la veille d’aller faire vos courses. Ça vous évitera de revenir des courses et de dire « miiiiiince, j’ai complètement oublier de noter que je devais racheter des pastilles vaisselle, je n’y ai pas du tout pensé » ! À la place, lorsque vous allez utiliser la dernière ou avant-dernière pastille vaisselle, vous allez vous référer à votre page « liste de courses » et ajouter l’item en question. Idem lorsque vous viderez le sachet de sucre pour la crêpes party de dimanche (quoi ? vous ne faites pas de crêpes party le dimanche ? :-p) ou lorsque vous terminerez le moulin à poivre.

Convaincue ?

 

⌈Les pages classiques du bullet journal ⌋

 

Et oui parce que finalement, la trame classique du bullet journal est à elle seule une arme anti-rumination efficace ! Si je devais sélectionner deux pages principalement, je dirai :

  1. future log : terminé de vous répéter sans cesse « il ne faut pas que j’oublie qu’à la mi-mai j’ai le concert de Julien doré à Marseille ». C’est noté ! Mais quelle différence avec votre calendrier sur le téléphone ? Je dirais que la différence principale est que votre calendrier (téléphone ou papier d’ailleurs) ne vous permet pas d’avoir une vue globale de vos mois. Vous êtes obligée de cliquer date après date pour voir les événements qui s’y trouvent. Cette vision globale est une arme anti-rumination et aussi une arme d’anticipation qui vous permet de vous dire qu’au mois de juin vous allez refuser le week-end en Ardèche chez votre cousin parce que vous avez  3 autres week-end qui sont pris et que vous allez vous épuiser à ce rythme !
  2. weekly log ou daily log : pour ma part j’utilise plutôt une weekly log (pour des pistes de réflexion à ce propos, c’est ici !) que je prépare le dimanche pour que je puisse m’endormir en sachant que je suis d’attaque (ou de repos) pour la semaine à venir. Puis, chaque soir, je remplis la to-do list pour le lendemain. Grâce à ça, je n’ai jamais aussi bien dormi ! Auparavant, je pouvais mettre plusieurs heures parce que je pensais à tout ce que je devais faire et ça tourbillonnait. Maintenant, j’ai l’esprit apaisé ! 

 

⌈ La page Garbage ⌋

 

Cette page Garbage je l’ai créée suite à la réalisation des « Mon Cahier » ( pour en savoir plus, c’est par ici !). Je l’appelle aussi la page « Inside ». C’est une page que je crée en fonction de mes besoins. Aucune mise en page particulière ! Il s’agit d’une page sur laquelle j’écris mon ressenti face à une situation qui me gonfle et pour laquelle j’ai besoin de faire le point et d’exprimer ce que je ressens vraiment (sans jugement). Cette page permet d’éviter de ressasser toute la journée une situation de vécu négatif. Vous savez ces scènes de vie qui nous ont marquées et que l’on recrée mentalement en se refaisant les dialogues et ce qu’on aurait dû répondre et ce qu’on aurait dû faire…. !  C’est écrit, c’est verbalisé… ça fait partie du passé !

 

 

⌈ La page Cadeaux Party ⌋

 

Je n’en avais jamais parlé sur le blog mais j’en parle dans le dernier Mon Cahier – Mes 100 modèles bullet agenda. 

Il s’agit d’une page sur laquelle on note toutes les idées de cadeaux que nous avons. Elle peut être thématique et ne concerner que Noël par exemple ou être plus générale et rassembler toutes les idées que l’on a au cours d’une année. Elle vous permet de noter vos idées au moment où elles apparaissent (parce que vous avez toujours votre bullet sur vous n’est-ce pas ? ;-)) et vous évite de les oublier et de vous en vouloir parce que vous aviez eu l’idée du siècle pour les 30 ans de votre frère mais qu’il vous est impossible de vous souvenir de quoi il s’agissait. Ce sont des petites ruminations mentales, certes, mais c’en est quand même ! Cette page vous permettra donc de vous alléger l’esprit.

 

Et vous, quelles sont vos pages anti-rumination ?

 

Amicalement, 

 

Powa ♣

 

N’hésitez pas à aller consulter les articles des autres merveilleuses contributrices du Cercle des 4 carnets ! 

 

 

Plan with Ady / Minimal PlanJournaling Addict / Caro de la Papet’

 

 

 


*Les liens de cet article sont des liens affiliés, cela veut dire que les plateformes de vente me versent quelques centimes en cas d’achat, sans que cela vous coûte un centime de plus bien sûr ! Merci pour votre soutien !

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !
Partager l'article
  •  
  •   
  •  
  •  
  • 134
    Partages

8 réactions au sujet de « Comment le bullet journal peut réduire vos ruminations mentales ? »

  1. Super cet article ! Je crois que je vais me mettre au « Brainwashing » et à la page « Garbage » très rapidement ! Je ne l’utilise pas assez de cette façon alors que je suis persuadée que ça doit faire un bien fou !

  2. Tres bon et utile article, je me vois bien en hyperactive cerebrale ! et mon bujo m’aide beaucoup pour ca; on trouve plein de bonnes idees dans ton livre « 100 modeles » ; la page « voiture », par exemple, utile pour celles que cela passionne moyennement car comme je n’aime pas ca, je ne le retient pas donc c’est bien que ce soit noté sur la durée ! j’ai aussi une page « depenses spéciales » (differente de mes pages « kakebo) ou mois apres mois je note, devinez quoi…les depenses spéciales : achat de la tele (utile pour la duree de garantie), (re)adhesion à L214 (utile pour la declaration d’impots), la consult dentiste (je retrouve vite fait de quand date la derniere) etc..ca evite de chercher partout dans la paperasse. voila, c’est juste un petit exemple de « je vide ca dans mon bujo » !

  3. Entièrement d’accord sur le fait que le bullet journal est un formidable relais de notre cerveau… et je découvre de nouvelles pistes à exploiter dans ton article, notamment la « garbage page » ! Et je pensais justement ce matin à exploiter le brainwashing dans mon bullet pro puis fonctionner en dailies car mon systeme actuel ne fonctionne pas à 100 %…. j’essaie de te montrer tout ça sur Instagram dans les prochaines semaines…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

venenatis, ut elit. dictum ipsum et, quis risus.