Bases pour un bullet journal d’orthophoniste

Bases pour un bullet journal d’orthophoniste

 

La question d’intégrer des problématiques professionnelles dans un bullet journal personnel est régulièrement posée par de nombreuses utilisatrices de cet outil. Sans prétendre proposer une réponse exhaustive, je vous propose MA réponse. Celle que j’ai décidé de mettre en place au quotidien, dans mon cabinet d’orthophonie. Des pages seront à revoir, à améliorer, à adapter mais il faut bien commencer, alors commençons !

Cette section sera aussi écrite au féminin, comme tout le reste du blog. N’en déplaise aux 1 ou 2 % d’hommes dans la profession, j’ai décidé qu’ici, le féminin l’emporterait 😉

Je précise aussi que beaucoup de termes liés au bullet journal sont anglais et c’est tout à fait normal puisque le concept vient des Etats-Unis. Je conserverai ces termes volontairement parce que les traductions littérales ne sont pas toujours aisées et aussi parce que j’adore l’anglais ( bouuuuh la vilaine orthophoniste !! ;-))

Dans ce billet qui débutera cette nouvelle section du blog, je vous propose les pages qui constituent selon moi la BASE d’un bullet journal d’orthophoniste.

 

Si vous êtes venues par curiosité sur cet article mais que vous ne connaissez pas le principe du bullet journal, faites donc un petit tour vers ces articles avant pour voir si le concept vous plaît :

 

⌈L’index ⌋

 

Attention à ne pas confondre Index et Sommaire (comme je le faisais au départ…).

L’index consiste à répertorier les différentes pages qui vont être présentes dans votre carnet ou votre classeur. Il faut dont mettre le titre de votre page puis le numéro de page associé. Ainsi, si vous créez, plus loin dans votre carnet, une deuxième page sur un même thème, il suffira d’ajouter le second numéro de page juste après.

Si vous préférez utiliser un classeur, ce sera différent puisqu’il vous suffira s’assembler les pages similaires ensemble, un sommaire simple pourra donc suffire.

 

⌈ Le Futur log ⌋

 

Il s’agit simplement d’un calendrier annuel avec une vue sur les 12 prochains mois dans l’idéal.

Pour chaque mois, un emplacement est prévu pour noter les événements divers :

  • vacances scolaires, parce qu’on sait à quel point elles chamboulent notre pratique
  • dates échéances de l’URSSAF et de la CARPIMKO, parce qu’on sait à quel point elles chamboulent notre pratique 😉
  • dates des formations, parce que c’est toujours bien d’anticiper sur ses absences que ce soit pour nos patients ou pour nous-même.
  • date des réunions avec les collègues, si vous en faites ! Moi j’en fait régulièrement et j’adore !
  • date des ESS, si vous en faites aussi ! Moi je n’en fais pas ou alors payée en HN et en dehors de mes temps de PEC.

 

⌈ La Monthly view ⌋

 

Cette page peut-être créée en fin de mois, pour préparer le mois à venir. Elle peut contenir divers éléments comme :

  • les bilans à rédiger dans le mois
  • les coups de fil à passer
  • le rappel des échéances des charges que vous retrouverez sur le futur log
  • les objectifs du mois en terme de rangement du cabinet, lecture théorique, réorganisation des dossiers, compta (!), création de projets thérapeutique etc
  • un encadré avec le matériel que l’on aimerait créer ce mois-ci

Ces éléments ne sont bien sûr pas exhaustifs et dépendront de votre vie d’orthophoniste 🙂 L’idée est seulement d’avoir une vue de ce que l’on aimerait réaliser dans le mois.

À quoi ça sert d’avoir cette vue mensuelle ? Tout simplement à ne pas se laisser dépasser par le temps qui passe à une vitesse folle. Ça ne vous est pas déjà arrivé de vous dire qu’il faut que vous rangiez votre cabinet (…) et pouf le mois est passé, vous n’avez pas eu le courage de vous y mettre ou vous avez oublié votre bonne résolution dès le pied posé au cabinet et toutes les tâches quotidiennes à réaliser. Le fait de faire le point en début de mois, d’inscrire (j’insiste sur l’acte d’écriture qui a toute son importance) les tâches à réaliser puis de les reporter dans nos pages semaines (on y arrive) vous permettra d’augmenter en efficacité.

 

 

⌈ La weekly view ou les daily ⌋

 

À vous de voir si vous préférez faire une double page semaine avec toute votre semaine en visuel (weekly vue) ou bien écrire vos tâches au jour le jour (daily).

J’aime personnellement beaucoup la weekly view mais quand je me sens trop débordée (paradoxalement), j’opte pour les daily qui ne me demandent aucun temps de préparation. Je ne peux que vous conseiller d’essayer une formule puis l’autre pour voir ce qui vous convient le mieux !

Sur ces pages, quelles qu’elles soient, vous allez noter les tâches à réaliser quotidiennement en vous référant à votre monthly view. À vous de répartir les tâches à réaliser dans le mois petit à petit de sorte à avoir tout (ou presque) réalisé  à la fin du mois.

 

 

⌈ Les collections ⌋

 

Les collections sont des pages titrées où l’on liste des items. Je vous en propose quelques-unes :

  • le matériel que l’on veut acheter ou que l’on veut créer
  • les bilans en cours de rédaction
  • liste des livres/articles que j’aimerai lire
  • liste des professionnels dont on a eu un bon retour (pédopsy, ostéopathe, pédiatre, orthoptiste etc)

Il peut y avoir des dizaines de collections, à vous de voir 🙂

 

 

Cet article vous a plu ? il vous a aidé à saisir l’utilité d’un bullet journal professionnel ? N’hésitez pas à le partager et à commenter si vous souhaitez compléter ou témoigner 🙂

 

Powa ♣

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

17 réactions au sujet de « Bases pour un bullet journal d’orthophoniste »

  1. Wouaouh super, je ne savais pas que tu étais orthophoniste ! Tu m’as donné des idées supplementaires. Tous les deux mois je fais une page spéciale pour mes CR à faire et ça me motive énormément de pouvoir cocher au fur et à mesure que les fais. Mon Bujo est mixte et pas strictement pro donc je n’avais pas pensé à la page « matériel » ou autres professionnels mais c’est une super idée . Merci. Je suis une fidèle de ton blog, j’aime beaucoup lire tes articles.

    1. Merci Carine pour ce gentil commentaire 🙂 Oui c’est vrai que l’action de cocher est jouissive ! J’ai plein d’idées pour le pro, je vais essayer de les d »développer sur le blog 😉

  2. Bonjour ! merci beaucoup pour cet article, j’ai commencé un bullet journal professionnel (je suis également orthophoniste) mais il ne me satisfaisait pas et je l’ai donc laissé de côté… Je vais pouvoir le reprendre avec vos idées ! Je suis contente… Merci et cela me rassure de savoir que les préoccupations sont similaires !!
    Bravo pour cet article

    1. Bonsoir Carole. Un bullet journal s’adapte avec le temps, il ne faut pas hésiter à modifier régulièrement sa mise en page pour qu’il colle à vos besoins. Je crois que nous avons toutes ou presque les mêmes préoccupations au cabinet….

  3. Super billet! J’ai un bujo que je veux commencer depuis 2 mois et grâce à toi je me lance merci!
    Petite question: mélanges-tu pro et perso dans ton bujo ?
    Félicitations pour ton travail et pour ton partage.
    Akromandil

    1. Merci Akromandil 🙂
      Je mélangeais le pro et le perso mais pour les besoins du blog (au cas où des collègues voudraient ne faire qu’un bullet pro), j’ai séparé les deux partie (un en recto et un en verso pour le moment). À voir sur la durée 😉

  4. je me rends compte que sur mon agenda du taf et mes petites listes, finalement…je fonctionne aussi beaucoup de cette façon!
    -des taches au jour le jour: rappeler les demandes de bilans ou patients en cours, faire une dap, une impression, aller à la poste, etc
    -des taches sur une semaine et d’autres, que je voudrai faire « un jour »…Mais clairement mes listes sont parfois un peu éparpillées (matériel à créer, « trucs » divers genre compta, courrier non urgent, matos à trier, trames de compte rendus, vieux dossiers à numériser, meuble à changer, aller à la pèche aux infos sur un thème, créer ou plastifier du matos etc etc …. ça mériterait un peu d’organisation 😉

    1. Pas top ! Finalement, je rajoute dans mes listes pro, mes quelques tâches perso de la journée (mais finalement il y en a peu puisque je suis au cabinet toute la journée).

  5. Top pour l’organisation je vais essayer !
    Mais petite question : le principe du bullet journal est de n’avoir plus qu’un seul outil pour tout. Donc tu as trouvé un système pour tes rendez vous ou tu les prends sur un agenda externe ?
    À bientôt

  6. Salut,

    Tout d’abord, bravo pour ton blog !

    Un retour concernant le choix du carnet (aussi anecdotique que cela puisse paraître).
    J’ai pris un Moleskin…. et j’en suis déçu.
    Le papier se gorge d’encre, ce qui fait que lorsqu’on écrit à la plume, le recto de la page est trop marqué par l’encre, ce qui noircit fort la page. Bref, c’est vraiment pas top.

    Du coup, après m’être décidé à me lancer dans l’aventure (!), je me dis  » Essai raté, f¨*ck « .

    Je pars donc à la recherche d’un meilleurs carnet afin de pouvoir prendre plaisir à cette réalisation ; je pense que c’est probablement une condition nécessaire à la tenue d’un bullet journal.

    Affaire à suivre,
    Merci, et a+ !

    1. Bonjour et merci pour ton commentaire ( et désolée pour la réponse tardive, malgré mon bullet journal j’étais un peu débordée !)
      Oui Le choix Du carnet est vraiment quelque chose d’important donc si tu n’accroches pas avec le moleskine alors il vaut mieux changer immédiatement !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *