Les 3 merveilleuses habitudes qui ont bouleversé mon quotidien

Les 3 merveilleuses habitudes qui ont bouleversé mon quotidien

 

⌈ Cet article participe à un carnaval d’articles inter-blogueurs ayant pour thème : “Les 3 habitudes qui ont transformé ma vie ?” organisé par Guillaume Blondel du blog S’épanouir au quotidien. En cliquant sur le lien suivant, vous pourrez découvrir d’autres articles répondant au thème les 3 habitudes qui ont transformé ma vie.⌋

Les habitudes sont bonnes pour la santé ! Je n’y croyais pas jusqu’à il y a quelques années et pourtant, aujourd’hui j’en suis intimement convaincue. Difficile à croire pour moi qui m’ennuie facilement et qui ne supporte pas de refaire souvent les mêmes choses. C’est probablement que j’avais une mauvaise opinion de ce qu’est une habitude !

Tout d’abord, il faut distinguer habitudes et habitudes…. hum….

Je précise, il y a les habitudes qui nous tuent et les habitudes qui nous mobilisent.

Les habitudes qui nous tuent à petit feu sont celles qui nous empêchent de sortir de notre (petite) zone de confort :

  • lorsqu’on ne peut pas ou difficilement dormir en dehors de chez nous parce que nous sommes habitués à notre lit, notre oreiller, l’odeur de notre lessive, la luminosité de la chambre le matin etc.
  • lorsqu’on ne tient pas en place si nous ne dînons pas à 19h30 pétante.
  • lorsqu’on ne peut pas aller aux toilettes en dehors de chez soi, ce qui limite beaucoup nos déplacements (week-end entre amis, voyage) et génère beaucoup d’angoisses anticipatrices si nous devons nous déplacer quelques jours.
  • lorsqu’on ne veut pas conduire sur une route qu’on ne connaît pas (périmètre de confort) et qu’on n’a donc pas l’habitude de pratiquer.
  • lorsqu’on refuse d’aller à une soirée parce qu’on ne connaît personne..

Les habitudes qui nous mobilisent sont celles qui, en permettant la mise en place de petites actions régulières, génèrent des résultats bien plus grands : 

  • avoir l’habitude de manger sainement nous permet de faire du bien à notre corps sur le long terme, d’être moins souvent malade, d’avoir plus d’énergie au quotidien.
  • avoir l’habitude de prendre le vélo plutôt que la voiture nous fait faire du sport régulièrement et garde notre coeur en bonne santé.
  • avoir l’habitude de se lever tôt pour prendre le temps et ne pas arriver en retard nous permet de passer des journées plus sereines et d’être plus performant au boulot
  • avoir l’habitude de lire plutôt que de regarder la télé développe notre esprit, notre imagination et notre vocabulaire sur le long terme
  • avoir l’habitude …. continuez la liste en fonction de votre propre vie !

Je vais donc vous développer 3 merveilleuses habitudes qui ont bouleversé mon quotidien :

 

⌈ 1ère merveilleuse habitude : le bullet journal ⌋

 

Si vous ne connaissez pas encore (OMG, ce n’est pas possible !!), je vous invite à lire ces deux articles :

Le bullet journal est un outil d’organisation personnalisable (c’est toute sa force) mais c’est aussi un extraordinaire outil de développement personnel.

Qu’est-ce que m’a apporté le bullet journal :

  1. être plus sereine le soir en me couchant. Toutes mes idées/tâches/corvées/appels à passer/factures à payer sont inscrites sur mon bullet journal, je m’endors sereinement sans avoir peur d’oublier de faire un truc important pour le lendemain.
  2. mieux gérer mes projets. Le passage à l’écrit me permet d’y voir plus clair, je pose des échéances, clarifie mes idées, développe mes projets. Je vais plus vite et plus loin et j’évite beaucoup de ruminations mentales tenaces.
  3. je travaille sur moi, ma vie, mes envies. J’écris mes sentiments, mes émotions fortes pour les évacuer. Je pratique la gratitude au travers de différents types de pages ( gratitude challenge, gratitude mensuelle, souvenirs mensuels, souvenirs de voyage).

 

⌈ 2e merveilleuse habitude : la lecture de développement personnel ⌋

 

J’ai commencé à m’y mettre il y a 3-4 ans maintenant. Les livres de développement personnel m’ont beaucoup appris sur moi, les autres, l’organisation, la planification, la gestion du temps, la pensée positive, les relations sociales, la gestion d’un business etc.

Je conseille donc à toute personne qui cherche à prendre sa vie en main, à réaliser ses rêves, à mieux se comprendre de lire des livres de développement personnel. En voici quelques-uns que j’ai beaucoup aimés :

  • 3 kifs par jour – Florence Servan-Schreiber
  • les 5 blessures qui empêchent d’être soi-même – Lis Bourbeau
  • Miracle Morning – Hal Elrod 
  • l’effet cumulé – Darren Hardy
  • Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n’en as qu’une – Raphaëlle Giordano

Le principe phare qui motive mes lectures : c’est en apprenant à mieux me connaître et en connaissant mieux certaines lois universelles de vie que je tendrai vers une vie qui me ressemble.

 

⌈ 3e merveilleuse habitude : le lâcher-prise⌋

 

Oui, ça peut sembler bizarre de mettre ça dans une habitude mais c’est bien à force de répétition consciente que j’ai réussi à créer une véritable habitude qui est aujourd’hui devenu une vraie way of life ! 

Je ferai prochainement un article entier sur la façon dont j’ai découvert le lâcher prise et comment je l’applique au quotidien.

En attendant, voici le raisonnement simple que j’ai appliqué pendant des années.

Lorsqu’il arrive une situation négative, qu’il s’agisse :

  • d’un petit oubli (ex : j’ai oublié mon portefeuille à la maison, je ne peux pas acheter le pain comme je l’avais prévu)
  • d’une petite détérioration (ex : le chat a vomi sur le tapis)
  • d’une grosse détérioration (ex : mon chéri a arraché l’aile du camping-car lors de notre road trip en Nouvelle Zélande)
  • d’une mauvaise nouvelle (ex: ma candidature à un poste n’a pas été retenue)
  • d’un contre-temps (ex: des bouchons imprévus sur le trajet des vacances)

Je me pose la question : ai-je un quelconque pouvoir sur la situation qui vient de se produire ? 

Si la réponse est OUI, alors j’agis : je demande à mon boulanger de me faire crédit jusqu’à demain, je nettoie le vomi du chat, j’appelle l’assurance du camping-car, j’appelle pour dire que j’ai du retard à cause des bouchons.

Si la réponse est NON, je passe à autre chose. 

Même si j’ai une action sur la situation, cela ne veut pas forcément dire que je vais pouvoir tout réparer. Le tapis gardera peut-être une tache, j’arriverai de toute façon en retard à cause des bouchons, nous aurons perdu une demi-journée à faire réparer la camping-car. Et alors ? Notre rôle dans la vie est-il de réussir à éviter ou réparer toutes les situations merdiques ? Sacré tâche si vous vous en êtes attribué le rôle.

À quoi cela servira-t-il de râler pendant plusieurs jours à cause de la tache sur le tapis ? Cela vous fera-t-il revenir votre tapis à la vie ? Non ! Cela vous soulagera-t-il ? Non ! Cela empêchera-t-il que votre chat vomisse de nouveau sur votre tapis ? Non ! Alors à quoi bon se mettre dans des états pas possible ? ….

 

Et vous, quelles sont les habitudes qui ont changé votre vie ? N’hésitez pas à partager vos expériences en commentaire 🙂

 

Powa ♣

Rendez-vous sur Hellocoton !
Partager l'article
  •  
  •   
  •  
  •  
  • 89
    Partages

15 réactions au sujet de « Les 3 merveilleuses habitudes qui ont bouleversé mon quotidien »

  1. Très chouette article !
    Mes trois habitudes qui ont changé ma vie ?
    La première est la même : le Bullet Journal ! Comment revenir à autre chose après avoir découvert cet outil ? Impossible !
    La deuxième est d’avoir commencé la chakra danse l’année dernière. Je n’en fais que deux fois par mois, mais cela permet de libérer de nombreuses tensions et de nombreux blocages.
    La troisième, enfin, est d’essayer de toujours regarder une situation (surtout lorsque j’ai une réaction émotive forte) sous un angle différent. En me mettant à la place de l’autre par exemple. Cela me permet souvent de mieux comprendre ce qui se passe, ou de me rendre compte que je sur-réagis ou que je reste enfermée dans une vision étroite.
    Merci pour cette réflexion matinale en tout cas ! Je partage aussi sur ma page pro sur Facebook, car je trouve que c’est un très bon billet.

  2. Coucou. Même si ces 3 habitudes, le passage à l’écrit accompagné de la revue régulière, la lecture et l’habitude de ne se focaliser que sur les choses sur lesquelles on peut agir sont fondamentales, je rajouterais 2 éléments.

    En premier lieu, l’autodiscipline. En effet, quid du changement lorsque l’on n’est pas capable de s’obéir à soi-même ? C’est la porte ouverte à toutes les déceptions. Cela implique aussi de bien calibrer ses habitudes et ses petits objectifs quotidiens que l’on peut généralement en place pour atteindre de plus gros objectifs situés à plus long terme.
    Mais c’est tricky car en cas d’échec (donc d’incapacité à s’écouter en quelque sorte), il y a le risque potentiel de se blâmer ce qui va à l’encontre du principe d' »acceptance de soi ».

    Par conséquent, une autre habitude à développer, et celle-ci est beaucoup plus difficile à implémenter à mon avis, est la capacité à « gérer » les paradoxes, à être « à l’aise » avec ceux-ci, à apprendre à les contempler. De manière simplifiée, de depasser la pensée binaire pour se rendre sur le terrain de la logique tetravalente (c’est aussi pour cela qu’il est important de disposer de sources contradictoires et d’opposer des points de vue très contrastés lorsque l’on aborde une thématique ou une question, quelle qu’elle soit).

    1. Bonjour. Dans les habitudes qui nous empêchent de sortir de notre zone de confort, tu parles des heures de repas ou des difficultés à déféquer hors de chez soi. Je pense que ce ne sont pas des habitudes mais des fonctionnements issus de besoins physiologiques: l’hypoglycémie provoque de l’agressivité (bien connu des diabétiques) et uriner-déféquer correspondent à un marquage de territoire chez les animaux. Notre cortex cérébral ne peut pas vraiment gérer le cerveau limbique.Par ailleurs, tu expliques très clairement le lâcher-prise. Pour ma part, j’ai pris l’habitude de pratiquer la bienveillance envers moi-même pour diminuer mon niveau d’exigence. La vie est plus douce et plus drôle aussi! Merci encore pour tes articles. Belle journée.

      1. Merci pour les informations Véronique. Je précise cependant que je parlais des gens qui ne peuvent pas manger à 20h parce qu’ils ont toujours l’habitude de manger à 19h.. une personne sans pathologie ne sera pas en hypoglycémie dans ce cas-là (à moins qu’elle n’ait pas manger à midi). Pour ce qui est des selles, je dirai que nous ne pouvons quand même pas comparer le marquage de territoire des animaux et notre fonctionnement propre. Les urines des animaux marquent leur territoire, nous nous allons simplement au toilette pour vider un surplus dont le corps n’a plus besoin.. 🙂

  3. C’est drôle, car j’ai les mêmes 2 premières habitudes que toi :
    Je me suis mise au bullet et effectivement quel outil libérateur pour poser tout ce qu’on a en tête et être reconnaissant de notre parcours.
    Si certains sont intéressés par une version informatique, je mets à dispo les trackers mensuels de l’année 2018 sur mon blog http://www.sobienetre.fr/libre-heureux-et-organise/
    Les livres de développement personnel j’adore ! En ce moment je lis « The Subtle Art of Not Giving a Fuck » de Mark Manson, je le conseille vraiment, il est top !
    Ma 3ème habitude, que j’ai adoptée il y a peu, c’est le checker si je suis bien dans le moment présent. L’objectif de cette nouvelle habitude est bien entendu de vivre plus dans l’instant présent, alors régulièrement je me pose tout simplement la question : « suis-je dans le moment présent ou en train de refaire le match de la journée d’hier ou d’anticiper sur le futur ? ». Cela me permet de me reconnecter avec le moment que je vis dans le présent.

    1. Merci pour ton témoignage Edwige ! J’avais commencé le livre de Mark Manson en anglais quand il n’avait pas encore été traduit mais j’ai abandonné, j’avoue ! Je vais me l’acheter en français pour poursuivre la lecture !

  4. Bonjour, je me suis délectée avec ce nouvel article, comme avec les autres d’ailleurs, j’ai acheté hier le livre: ta 2éme vie… et je compte bien commander celui de Hal Ebrod. je ne suis plus une jeune femme et maintenant que j’ai le temps, j’ai commencé un bujo en mars 2017 que je continue et que je peaufine suite à tes conseils ! merci pour tes post très intéressants!

  5. Et bien j’ai l’impression que les 3 habitudes qui ont changé ma vie sont pratiquement les mêmes que les tiennes mais dans un ordre différent. J’ai découvert la lecture du développement personnel grâce à un collègue il y a déjà maintenant presque 10 ans puis nous avons eu des formations de management au boulot qui développaient ce thème ce qui m’a conduit naturellement vers le lâcher-prise (un des thème d’une de ces formations) et enfin je me suis mise au bullet il y a 3 ans (mais, bon, j’écrivais déjà beaucoup sur un tas de petits carnet … ). Pas étonnant que je me retrouve souvent dans tes articles très inspirants. Merci 🙂

    1. Merci Sophie, ça confirme donc que ce sont vraiment de très bonnes habitudes 😉 Le lâcher-prise est une révélation pour moi, même si je n’arrive pas encore à l’appliquer partout (pour le travail notamment) !

  6. Je n’ai pas lu « The subtle art of not giving a fuck » mais j’ai hésité à l’acheter avant de me raviser après quelques lectures de « reviews » sur Goodreads.

    Mak Manson s’est d’abord fait connaître par un livre sur la séduction, Models (2011) (pas lu non plus en ce qui me concerne) où il développe une approche fondée sur l’expression de ses émotions et de ses pensées et donc la vulnérabilité (ce qui change un peu par rapport aux canons du genre qui sont beaucoup basés sur des techniques de manipulation de soi et de l’autre).

    Je pense que Manson a dû être un lecteur de Radical Honesty (1994) de Brad Blanton. Si vous voulez un livre qui a vraiment le potentiel de transformer votre vie, c’est celui-ci que vous devez lire.

    Enfin, tout dépend de son « level » de développement personnel. Car c’est bien cela le problème avec les conseils et coaching en psychologie (et les limites du genre) : on est tous différents et on est tous à un niveau de développement différent. Tel conseil sera adéquat pour telle personne à tel moment, tandis que le même conseil pour une autre ne lui servira à rien ou la personne ne sera pas prête à le recevoir et surtout l’implémenter dans sa vie. C’est une chose de comprendre quelque chose sur le plan théorique et intellectuel, c’en est une autre de vraiment le mettre en pratique (« embody » en anglais reflète mieux cette possibilité à mon avis).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

821bed857b2b0ddbdf71a38546f3ff64kkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkk