J’ai testé LA MAGIE DU RANGEMENT dans le bullet journal

J’ai testé LA MAGIE DU RANGEMENT dans le bullet journal

Que l’on soit maniaque du rangement ou pas, nous nous sentons toutes (ou presque) plus légères lorsque notre intérieur est ordonné, quand les piles de linge ont disparu, quand la vaisselle est faite, quand la paperasse est triée, que le placard est rangé etc.

Je crois que naturellement l’Homme se plaît dans l’ordre (ou alors est-ce la vision faussée d’une homo modernus vivant dans un pays dit riche… ? Je laisse le débat ouvert 😉 )

Mon intérieur est généralement propre (merci à ma femme de ménage !) et ordonné en apparence sauf que je sais pertinemment qu’il y a un sacré foutoir dans pas mal de tiroirs !

J’ai alors décidé de me pencher sur la question et il y a plusieurs mois (avant que le livre soit connu !), j’ai acheté La Magie du rangement de Marie Kondo

Dans ce billet, je vous propose de vous exposer les grandes lignes de ce livre (je vous en donnerai mon avis à la fin) et comment je me suis organisée pour ordonner pour intérieur.

 

⌈ Par quoi je commence ? ⌋

 

La première étape proposée par Marie Kondo est de JETER ! C’est dit, plus moyen de revenir en arrière !

Vous aussi vous gardez des choses « au cas où » ? Vous aussi vous avez une boîte remplie de câbles dont vous ne connaissez pas l’utilité mais qui pourront peut-être servir un jour ? Vous aussi vous gardez tous les marques-page que votre librairie vous donne à chaque achat ? vous aussi vous gardez ce joli t-shirt que vous adorez mais qui est troué ? Vous aussi……. la liste est infinie !

OUI c’est difficile de jeter,

OUI nous avons toujours peur de le regretter,

OUI nous ne voulons pas gaspiller.

Mais NON, nous ne pouvons pas passez à côté d’un tri si nous voulons désencombrer notre intérieur et donc notre esprit ! Alors au boulot !

Marie Kondo propose de procéder dans cet ordre, du plus facile au plus difficile  :

  • les vêtements
  • les livres
  • les papiers
  • les objets divers
  • les choses à valeur sentimentale.

Prenons l’exemple des vêtements ! Marie nous conseille de prendre TOUS les vêtements qui sont chez nous et de les mettre au sol. Elle insiste sur le fait qu’il faille les mettre TOUS. Et effectivement, en expérimentant les préceptes Kondonniens, j’ai compris tout l’intérêt de ce principe. C’est quand on a TOUS nos vêtements sous les yeux qu’on est plus à même de prendre conscience de que l’on souhaite conserver et de ce qui peut finir dans un benne ou pour une famille dans le besoin.

Elle propose ensuite de trier les vêtements en commençant par ceux qui sont HORS SAISON. Ça enlève une part de sentiment (« oh ça je ne vais pas le jeter, je pourrai PRESQUE le porter demain). Elle propose de se poser une question intéressante :

« est-ce que je souhaiterais le porter si la température changeait immédiatement »

Autre conseil que j’ai trouvé très pertinent (parce qu’il m’a parlé immédiatement) : arrêtez de déclasser des vêtements en vêtements d’intérieur par crainte de jeter un vêtement qui pourrait EVENTUELLEMENT être encore fonctionnel. En général vous ne les porterez pas parce que pas assez confortable pour être portés comme tel !

Pour les livres, elle conseille tout simplement de jeter (donner !) les livres que l’on n’a toujours pas lu et que l’on pense lire « peut-être un jour ». Elle considère que leur tour est passé et que nous ne nous y pencherons plus jamais…. elle n’a peut-être pas tort !

Pour les papiers…. il faut selon elle TOUT JETER ! Tout ce qui ne fait pas partie d’une des trois catégories

  • en cours d’utilisation
  • utilisation limitée
  • à garder indéfiniment

On arrive maintenant à la partie que je considère comme la plus dure : les p’tits trucs qui traînent ! Vous savez, cette notice de l’appareil que nous n’avez plus, les boutons de cette veste que vous avait donnée votre mère mais que vous ne portez jamais, cette tonne de petites monnaies qui s’entasse dans trois boîtes différentes ….

Marie appelle cela KOMONO. Comme à son habitude, elle propose un ordre de tri, en conservant toujours le même principe : rassembler tous les éléments de la sous-catégorie et jeter au maximum ce qui ne nous sert plus (Marie dirait : ce qui ne génère pas d’émotion en nous, qui ne nous apporte pas joie) :

  • CD 2
  • produits de soin pour la peau
  • maquillage
  • objets de valeur (carte bancaire, passeport)
  • appareils électroménagers
  • équipements ménagers
  • fournitures pour la maison (médicaments, détergents, mouchoir etc)
  • ustensiles de cuisine
  • cadeaux reçus
  • boîtes de téléphone mobile
  • câbles électriques non identifiés
  • boutons de rechange
  • télévisions et radios hors d’usage
  • couchages pour les amis qui ne viennent jamais
  • échantillons de produits cosmétiques
  • produits de santé dernier cri
  • gadgets publicitaires gratuits
  • photos (en dernier car valeur sentimentale ++)

…….. ça promet quelques après-midi de tri n’est-ce pas ?!

 

⌈ C’est Bon j’ai trié, et maintenant ? ⌋

 

Après avoir trié, il faut……. ranger, tout simplement.

Ce que j’ai retenu de très important :

  1. une place pour chaque chose et chaque chose à sa place. TOUS LES OBJETS DU MÊME TYPE AU MÊME ENDROIT ! Toutes les ceintures doivent être au même endroit, tous les papiers dans le même coin du bureau, toutes les serviettes ensemble, toutes les écharpes dans le même tiroir etc.
  2. définir des espaces de rangement pour chaque personne.
  3. ne pas utiliser le principe du plan de circulation ou de fréquence d’utilisation (c’est-à-dire ne pas poser les choses aux endroits où l’on va passer sous prétexte que c’est plus pratique)

Marie Kondo propose une technique particulière de pliage pour les vêtements. Personnellement, je l’ai adoptée dans ma commode et pour mes serviettes. Par contre ça me semblait plus compliqué dans mon placard, mais pourquoi pas !

Voici le descriptif de cette technique de pliage dite « debout » : « commencez par replier vers le centre chaque côté du vêtement, dans le sens de la longueur, puis rentrez les manches afin d’obtenir une forme rectangulaire. La manière de plier les manches importe peu. Ensuite, prenez une extrémité du rectangle et repliez-la vers l’autre extrémité. Puis pliez de nouveau en deux ou en trois. » ….. C’est clair ?

Hum….. je comprends, pour moi ça ne l’était pas non plus. Visionnez cette petite vidéo, ça le deviendra 🙂

Les trois arguments qu’elle utilise pour promouvoir sa technique sont les suivants :

  • gain de place (par rapport au fait de mettre ses vêtements sur cintre)
  • accès à toutes les pièces facilement
  • cela froisse moins les vêtements car ils sont dorénavant côte à côte et ce n’est pas le nombre de pliages qui froisse mais la force de la pression

Voilà ce que ça donne dans une commode :

 

capture-decran-2016-11-25-a-08-36-22

crédit photo : www.allybing.com 

capture-decran-2016-11-25-a-08-36-34

crédit photo : www.allybing.com 

Pour les livres, elle propose l’organisation suivante :

  • généralités (les livres qu’on lit pour se détendre)
  • pratiques (livre de cuisine… )
  • visuels (collection de photos)
  • magazines

Pour les papiers à garder indéfiniment, elle conseille de les répartir en fonction de leur fréquence d’utilisation. Elle aborde également le problème du rangement des supports de cours, des relevés de compte, la garantie des appareils électroménagers, les cartes de voeux, les carnets de chèque terminés, les bulletins scolaires…

 

⌈ Mais ça va me prendre des jours et des jours, comment m’organiser dans le temps ? ⌋

 

Celles qui me suivent sur le blog doivent me voir arriver avec mes grands sabots…… 😉

Je vais utiliser bien sûr le BULLET JOURNAL comme outil d’organisation !

J’ai 100% piqué l’idée à ZunZun qui a fait un diagramme absolument génial ! J’ai simplement adapté les composants du diagramme en fonction de ce que propose Marie Kondo.

Voici le petit guide d’utilisation 🙂

  • de la partie centrale jusqu’au cercle doublé, c’est la partie tri. Je l’ai volontairement scindé en deux parties au cas où je voudrais diviser cette tâche en deux tâches moins longues. Par exemple, j’ai déjà trié mes hauts et mes bas, je vais donc pouvoir colorer les camemberts du point central jusqu’au cercle doublé pour la partie « hauts » et « bas »
  • de la partie doublée jusqu’à l’extrémité du diagramme, c’est la partie rangement. Également volontairement divisée en deux parties pour scinder la tâche en deux (si besoin !).
  • Comme dans la méthode Konmari, je vais commencer par les vêtements puis suivre le diagramme dans le sens des aiguilles d’une montre
  • Pour ma part, je vais d’abord trier une section entière, comme la partie « vêtements » (en plusieurs fois !) puis je vais m’atteler au rangement de la partie entière avant de passer à la section suivante.

la-magie-du-rangement-2

Une fois le diagramme effectué, j’ai estimé le temps que chaque tâche allait me prendre. La première colonne correspond à l’estimation du temps de tri, la deuxième colonne correspond à l’estimation du temps de rangement. Ce me permet de me projeter sur le moment où je vais pouvoir réaliser la tâche. Par exemple : Le tri de vêtements (les hauts et les bas) va me prendre 2h, il faudra donc que je prévoie de le faire le week-end ; par contre, le tri des livres « autres » ne va me prendre que 30 minutes, je peux donc prévoir de le faire un soir où je ne rentre pas trop tard du travail.

la-magie-du-rangement

Un petit conseil si vous optez pour l’organisation avec le diagramme, prévoyez dès aujourd’hui de réaliser plusieurs tâches dès cette semaine. Pour ma part, je me suis imposée d’avancer 3 heures par semaine, pour éviter de procrastiner mais aussi pour éviter de m’imposer trop de tri/rangement dans la semaine ce qui pourrait me dégoûter d’avancer la semaine suivante ( n’oubliez pas l’effet cumulé ………petit à petit l’oiseau fait nid !).

Pour terminer, je vais vous donner mon avis sur le livre de Marie Kondo.

  1. Il faut savoir qu’elle est japonaise, le livre est donc une traduction du japonais…. vous imaginez donc que c’est quelquefois un peu tiré par les cheveux en terme de plume. Cependant, il est extrêmement facile à lire, quelques heures suffisent.
  2. Elle évoque beaucoup le ressenti que nous avons en touchant les vêtements, les objets ; est-ce qu’ils nous apportent du bonheur, est-ce qu’ils nous mettent en joie ? J’avoue ne pas être réceptive à ce genre de propos mais comme dans beaucoup de livres qui concerne l’organisation ou le développement personnel, il faut savoir faire abstraction et prendre le meilleur.
  3. C’est une bonne base pour celui qui a envie de désencombrer sa maison.

En conclusion, quelques passages qui traînent en longueur, une plume pas fameuse mais un contenu simple à comprendre et qui vous donnera une bonne base de départ pour vider et ranger votre maison.

Et vous, quelle organisation avez-vous mis en place pour désencombrer et ranger votre maison ?

Powa ♣

 

 

Mon avis sur le livre

Rendez-vous sur Hellocoton !

28 réactions au sujet de « J’ai testé LA MAGIE DU RANGEMENT dans le bullet journal »

  1. J’adore la façon dont tu as organisé ça dans ton Bullet, c’est extra ! Et la méthode est super bien expliquée, ça fait un moment que j’en entends parler et comme je suis en désencombrement progressif mais maximal depuis un bon moment (d’où ma roue d’ailleurs, le mois dernier) mais que ça n’avance pas assez vite à mon goût, je pense que je vais l’acheter pour passer la seconde (et me faire la même roue que toi du coup ! 😀 ). Je partage de suite !!

  2. Je l’ai aussi lu il y environ un an et j’ai mis à peu près tout ce temps là pour réellement désencombrer toutes les pièces de mon appartement. Ça a été long mais je ne me suis pas imposé de timing par semaine, plutôt des objectifs à chaque temps de congé (trier les vêtements, les livres, les ustensiles de cuisine….) et j’ai quand même réussi sur la longueur car à chaque fois que j’avançais je retirais bcp de bien-être (physique et psychologique) d’avoir désencombrer cette pièce. Bref ce livre (comme elle le vend) a un peu changer ma vie puisqu’il a été le début d’une réflexion sur mon mode de vie, mon mode de consommation et une prise de conscience écologique !
    En ce moment je lis ‘le bonheur est dans le peu » qui ressemble pas mal au livre de M.Kondo.. ça permet d’avoir une autre approche et j’ai déjà prévu de me relancer dans un nouveau tri plus approfondi car certains objets sont passés à travers le 1er tri. Plus on tri et plus on se rend compte de ce qui n’est pas nécessaire à notre quotidien..

  3. Bonjour,
    Je viens de lire ton article avec avidité il est vraiment super et bien détaillé et l’ajout dans ton bullet est aussi une très bonne idée
    Cela me parait en effet une très bonne méthode de rangement.
    Par contre seul hic c’est que personnellement inutile de dire que je vais avoir « du pain sur la planche » pour arriver au résultat.

    J’imprime ton article et je me lance!!
    Merci pour ce grand et beau partage

  4. C est dingue que je tombe sur ce blog…ou pas ! Tous les livres dont tu parles sont ceux que j ai lu ces derniers mois : magie du rangement – magie du matin – le bonheur commence le jour…+ tous les articles et réflexions sur le bullet journal. ..Et également le degi des 100 jours de lilou mace ..Je ne sait pas si tu connais…bref tout me plaît tout me parle, mais je n ai toujours rien mis en place sauf le des encombrement de mes habits et ceux de mes filles et le pliage à la konmarie. .. Un peu de courage et j espère pouvoir commencer tout cela…Mais il faut je pense un peu plus de temps effectivement et essayer de se lever plus tôt. ..Et c est pas évident ! ! Metci en tout cas pour ton blog..Et à très bientôt ! ! Sandrine

    1. Bonjour Sandrine ! Heureuse que nous ayons des intérêts communs 🙂 Effectivement pour tout mettre en place il faut trouver du temps et le plus simple c’est le matin ! Pas facile à mettre en place mais très gratifiant quand on y arrive !

  5. Ton blog est vraiment génial ! Je l’ai découvert il y a quelques jours et j’ai dévorer chaque article. Je connaissais déjà cette méthode de rangement que j’ai appliqué uniquement pour mes vêtements pour le moment, histoire de la tester. J’ai encore du mal à cause de la forme de mon armoire très peu propice au rangement dit « vertical » … J’ai également essayé de me mettre au Bullet Journal (à deux reprises) il y a quelque temps mais j’ai rapidement abandonner. Après avoir lu l’intégralité de ton blog ma motivation et booster à block pour en commencer un (un vrai!). Je pense aussi instaurer une Routine Matinale dans mon quotidien qui m’a l’air une très bonne idée pour me concentrer plus sur ma méditation, que j’ai énormément de mal à tenir chaque jour … Tout cela va être compliqué à mettre en place du haut de mes 15 ans mais je vais réussir avec une bonne dose d’optimisme 🙂 En tout cas j’adore ton blog encore une fois et j’ai hâte de lire tes prochains articles !

    1. Bonjour Plume 🙂 Merci pour ton adorable message ! Je suis assez impressionnée que tu fasses déjà tout ça du haut de tes 15 ans ans comme tu dis, à ton âge je n’en étais pas là du tout ! Bravo ! Je suis contente de savoir que tout ça te motive, n’hésite pas à faire les choses étapes par étapes et ne pas trop t’en demander d’un coup, au risque d’abandonner 🙂

  6. Bonjour et merci pour cet article très intéressant. Je suis effectivement très sensible au rangement de ma maison qui a un impact important sur mon « bien-être ». La difficulté pour moi, c’est qu’une bonne partie des affaires « non rangées » ne sont pas les miennes… Du coup, je ne sais pas comment l’aborder… C’est déjà difficile de m’y mettre moi même… j’ai du mal à avoir la participation de mon conjoint ou de mes enfants qui ne semblent pas y être autant sensibles.

    1. Bonjour Corinne. Merci pour ton commentaire ! Pourquoi pas essayer de mettre en avant que cela a un impact sur toi et que tu aimerais te sentir mieux dans ta maison. Que tu ne souhaites pas être aussi exigeante envers eux-même qu’envers toi mais que tu leur demandes de faire juste un petit effort. Propose leur de les aider à s’organiser, en faisant des petites tâches régulièrement et qu’ils s’en trouveront mieux eux aussi. Avec mon compagnon, nous avons mis en place un système de « job », et chacun a ses domaines attitrés (ce qui ne nous empêche pas, quelques fois, de faire le job de l’autre sans rechigner). Il s’occupe des repas, des courses et de m’aider à ranger quand je le sollicite. Je m’occupe des machines, du repassages, du rangement de manière générale et souvent nous choisissons les menus que nous allons manger ensemble. Tu peux aussi dire que tu as décidé de prendre plus de temps pour toi, pour te faire plaisir et que tu auras donc moins de temps pour faire leur machine ou leur repas et qu’ils vont donc devoir mettre la main à la pâte… L’autre solution, quand cela concerne les placards des autres…. c’est de lâcher prise…. De demander que ce soit rangé pour tous les placards ou tiroir commun et finalement… tant pis pour les placards des enfants s’ils sont en vrac ( mais à ce moment-là, tu peux dire  » tu ne souhaites pas ranger ton placard à vêtements, ok pas de problème, par contre moi je ne souhaite pas repasser des vêtements qui finissent en boule donc je ne repasserai plus tes affaires ») . Tu me diras si tu testes des choses qui marchent ?

  7. Merci pour ces infos pratiques et tellement nécessaires pour me motiver à trier cet apport bien trop encombré de « ça peut servir » à « j’en garde 2 au cas où »… Je ne suis pas du genre à prendre des résolutions en début d’année, mais celle du tri à la japonaise, si je l’inclus dans mon bullet journal, je vais devoir m’y tenir… A suivre !

    1. Sage décision Catherine ! Moi aussi je suis du genre à garder…. mais j’ai de plus en plus envie de donner ce qui ne m’a pas servi depuis plus d’un an (et il y a beaucoup de choses). Y a plus qu’à…. bon courage dans ta démarche 🙂

  8. Merci pour votre blog, il est vraiment intéressant, je suis exactement dans la même mouvance, en aout j’ai commencé à suivre une formation en developpement personel (spark). Du coup, j’ai dû trouver un moyen de m’organiser ; j’ai opté pour le bullet journal ,ensuite je suis tombée sur le livre de Marie Condo, ensuite j’ai acheté le miracle morning et pleins d’autres livres. j’ai fini par acheter une bibliotheque rien que pour mon developpement perso , moi qui n’avait plus le temps de lire avec la venue de mes 3 filles. Du coup , je me retrouve à appliquer le kondoma et je calle sur les sacs à main ,car ils sont tous beaux 🙂 . ensuite je panique à l’idée de faire les livres vu qu’ils sont tous neufs 🙂 . berf je ne suis pas sortie de l’auberge.
    Donc tout ça pour vous dire que je suis heureuse de vous lire et de vous suivre dans le groupe facebook du bujo dvpperso. et voici une question : comment faites vous pour reconnaître vos nouveaux vêtements quand vous les pliez horizontalement ? 🙂 on voit plus très bien quel genre de pull c’est… vu que je porte presque que du noir en hivers. merci et impatiente de vous lire
    Léone Nathalie

    1. Bonjour Nathalie, Concernant l’organisation des vêtements à la verticale, je dirai que tu peux peut-être les reconnaître par rapport à la matière ? Ou alors c’est peut-être le moment d’aller explorer de nouvelles couleurs 😉 De toute façon, que tes 4 ou 5 pulls noirs soient à l’horizontale ou à la verticale, difficile de les différencier sauf qu’il est plus simple de les sortir du tiroir lorsqu’ils sont à la verticale ..

  9. En cherchant comment commencer un bullet journal j’ai vu ton article sur la magie du rangement et je vais également me servir de ce beau diagramme pour continuer avec mes livres si j’arrive à commencer un bujo ! J’ai déjà expérimenté la « magie » du rangement de Marie Kondo pour mes vêtements et je pense que le plus important pour elle n’est pas de jeter mais de « CHOISIR » les vêtements que nous souhaitons conserver ! Le résultat est un vrai plaisir d’être entourée de vêtements qui nous plaisent vraiment à ce jour ! Merci pour ce beau partage !

    1. Oui tu as tout à faire raison Martina ! Je comprends d’autant plus ce dont tu parles que j’ai été entourée pendant des années de vêtements que ma mère me donnait. Ils étaient tous de marque et je voulais en profiter mais ils n’étaient pas exactement dans mon style… pourtant je les ai gardé des années, ne sachant plus quoi en faire. CHOISIR ! CHOISIR ! être soi ! merci pour ce message.

  10. Merci beaucoup pour cet article !!! « La Magie du Rangement » était dans mon chevet depuis un moment, je l’avais commencé sans le terminer. Je l’ai repris il n’y a pas longtemps et, débutant à peine le bujo, j’avais envie d’utiliser et suivre cette méthode au travers du bullet sans trop savoir comment m’y prendre (les aléas du débutant). Ton diagramme va énormément me servir surtout que je suis dans une phase où je dois désencombrer chez mes parents et que je souhaiterai enchaîner avec le désencombrement de l’appartement de mon ami et moi-même mais uniquement en triant mes affaires et les affaires communes (ustensiles de cuisine etc.) mais pas les siennes. Comme tu dis il faut savoir prendre du recul aussi par rapport aux autres et à leurs affaires :)Je pense donc faire 2 diagrammes (un pour chez mes parents et un pour chez nous). Par contre, je souhaiterai utiliser la méthode de rangement de Marie Kondo mais comment l’appliquer au mieux dans une armoire dont les étagères sont sur la hauteur ? Dans un tiroir de commode ça semble efficace mais en terme de visibilité l’armoire n’est peut-être l’idéal ??!
    Encore bravo pour ce blog vraiment très intéressant et plein de bonnes idées efficaces !

      1. Merci pour le conseil, à tester clairement ! L’idée est plutôt pas mal en plus, il y a juste à sortir le cube pour choisir le vêtement et en ouvrant les portes du placard ça fait propre !!!
        Je n’hésiterai pas à revenir vous donner mon avis quand j’en serai à ce stade 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *