Et vous, acceptez-vous l’inacceptable ?

Et vous, acceptez-vous l’inacceptable ?

 

Nous sommes quelques fois étonnées de voir des amies accepter des situations inacceptables . Cela nous saute aux yeux mais ça ne leur paraît pas aussi limpide qu’à nous qui voyons la situation de l’extérieur.

Dans le même temps, nous avons toutes été aussi dans une situation où nous acceptions l’inacceptable sans nous en rendre compte et cela même si des proches nous le faisait remarquer. C’est alors souvent des mois voire des années plus tard que nous nous rendons compte de l’absurdité de la situation et nous ne savons pas toujours expliquer comment nous avons pu accepter de tels débordements.

Ces moments de vie, que nous regrettons quelques fois, peuvent toucher le domaine amoureux, amical ou professionnel. Ils n’épargnent malheureusement personne…

Quelles armes avons-nous pour sortir au plus vite de ces situations ? Comment voir l’invisible ? Comment observer notre vie d’un œil extérieur ? Comment sortir la tête de l’eau quand nous ne sentons pas que nous nous noyons ?

J’ai moi-même accepté beaucoup de choses dans ma relation amoureuse précédente. Et aujourd’hui je me demande  » mais comment ??? »

Parce que finalement, accepter l’inacceptable, qu’il s’agisse de situations graves ou de petits événements de la vie quotidienne, n’est-ce pas se manquer de respect ? N’est-ce pas nous attribuer une valeur négative ou une absence de valeur ?

Pour celles qui ne situeraient pas vraiment de quoi je veux parler, je vous propose comme à mon habitude une petite liste de situations variées représentant -selon moi – d’accepter l’inacceptable (à plus ou moins grande échelle). Je n’évoquerai bien sûr pas les situations extrêmes graves pour lesquelles vous voyez de quoi je veux parler.

  • Subir quotidiennement les blagues salaces d’un collègue de travail
  • Accepter de se faire parler  » violemment  » par notre conjoint (insultes même petites, ton agressif)
  • Accepter d’avoir des relations sexuelles avec son conjoint alors que l’on n’en souhaite pas toujours
  • Accepter de subir la jalousie excessive de notre coinjoint au point de ne plus pouvoir sortir de chez soi
  • Accepter des réflexions sexistes d’un patron
  • Subir un conjoint qui ne nous laisse jamais nous reposer ( situation qui arrive malheureusement plus souvent aux hommes )
  • Accepter de se faire rabaisser par notre conjoint devant des amis
  • 〈spécial orthophoniste〉 Accepter les comportements inappropriés de certains patients comme ceux qui minutent nos temps de séance, ceux qui oublient systématiquement de payer, ceux qui annulent une séance sur deux, ceux qui ..

 

Pour essayer de vous libérer de ces situations, je vous propose d‘écrire, vous savez cette fameuse écriture salvatrice qui me tient tant à cœur. C’est prouvé scientifiquement, écrire sur ses sentiments aide à mieux les comprendre, à mieux en prendre conscience. Ne nous en passons pas 🙂

Je vous propose une liste de questions simples, l’importance résidera dans votre honnêteté y répondre. Installez-vous confortablement dans un endroit où personne ne viendra vous déranger (dans l’idéal à l’extérieur de chez vous si vous pensez que vous allez parler de votre conjoint) et pratiquez l’écriture libre, ne réfléchissez pas à la formulation, à la graphie, aux mots utilisés forts ou faibles… écrivez !

1) quelles situations vous sont douloureuses actuellement (même un peu) ?

2) votre entourage vous a-t-il parlé de scènes dont il aurait assisté et qui seraient inacceptables selon lui ?

3) reprenez les items des questions 1) et 2) et demandez-vous si ces situations sont vraiment acceptables ? Est-ce que vous vous respectez en les acceptant ? Est-ce qu’une amie avec beaucoup de caractère se serait laissée faire dans ces cas-là ? Et si une amie vous racontait la même situation, qu’en penseriez-vous ? 

4) comment y remédier ? Quelles petites actions mettre en place pour stopper cela ?

Pour la dernière question, pensez COMMUNICATION. Ce n’est pas aussi simple, j’en suis consciente, mais ce sera peut-être un début.

Vous pouvez utiliser un bullet journal pour matérialiser le tout ou une feuille blanche que vous jetterez à la fin de votre introspection.

Si vous pensez que cet article pourrait aider une amie à ouvrir les yeux, partagez-le 🙂

Avec toute ma bienveillance et ma tendresse

Powa ♣

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

4 réactions au sujet de « Et vous, acceptez-vous l’inacceptable ? »

  1. Bonjour,
    Merci à vous pour cet article. Dès le début de ma lecture je me suis reconnue. J’ai pris une feuille blanche et j’ai noté. C’est une bonne façon de réfléchir. Je n’ai pas envie de jeter la feuille blanche pour revenir plus tard et observer si le changement est là. Un grand merci pour les idées que vous apporter dans vos articles. Bien à vous

    1. Bonjour, Avec plaisir Rosesheltie ! Je suis ravie que ça t’aie parlé et que tu aies eu envie d’écrire, c’est un super début ! Bien à toi :-*

  2. Merci pour cet excellent article qui m’a permis de me remettre en question suffit un point (douloureux) en particulier.
    J’ai ouvert les yeux et vais essayer de ne plus me laisser faire. Je prends conscience que le problème vient de moi aussi puisque je me laisse faire.
    Merci Powa pour la qualité des sujets et des articles ! 🙂

    1. Je pensais t’avoir répondu mais je vois que non ! Oui nous acceptons mais quelques fois parce que l’autre arrive à nous manipuler et nous faire penser que nous devons accepter telle ou telle chose. Si c’est difficile, un accompagnement extérieur peut être intéressant. Je te souhaite beaucoup de courage dans ce cheminement 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *