Conseils malins pour un voyage à Cuba

Conseils malins pour un voyage à Cuba

Cuba évolue très vite depuis l’ouverture des relations avec les Etats-Unis. Les guides, malgré le minutieux travail effectué par leurs rédacteurs, ne sont pas toujours d’actualité ; c’est pourquoi j’ai souhaité écrire cet article qui est finalement mon retour sur ce merveilleux voyage.

Je vous parlerai ici de mon itinéraire, de mon budget, des bons plans que j’ai pu repérer, des erreurs à éviter.

Mais tout d’abord, je vais vous parler du type de voyageurs que nous sommes, avec Monsieur !

 

〈   Nous ? Voyageurs ? 〉

 

Je n’aime pas le mot touriste, même si j’ai parfaitement conscience d’en être une et que l’immersion totale est impossible. Mais je trouve que voyageurs sonne mieux ! Je commence ce billet par ce sujet car nous lisons tous des témoignages de voyageurs qui nous expliquent leur budget, leur itinéraire, le nombre de voyage qu’ils font pas an….. et nous nous demandons quelques fois MAIS COMMENT FONT-ILS ?  comment font-il pour partir avec un budget de 500 euros aux USA pendant 3 semaines ? ou inversement – mais c’est aussi cher les USA pour qu’ils dépensent 6000 chacun sur place ? comment font-ils pour partir 4 fois dans l’année ? Comment font-ils pour partir 4 semaines d’affilée ? etc…

Pour éviter des incompréhensions, en comprenant notre profil de voyageurs, vous déterminerez si oui ou non vous pouvez vous appuyer sur ce récit pour organiser VOTRE voyage, celui qui vous ressemble.

Premier point, je suis une jeune trentenaire femme qui voyage actuellement avec Monsieur, 34 ans. Nous voyageons ensemble depuis 7 ans maintenant et avons à notre actif de très nombreux voyages dans le monde. Nous voyageons entre 2 et 3 fois par an dans différents pays. Nous partons 4 jours pour les capitales européennes (que nous faisons moins maintenant car c’est finalement un gros budget pour seulement quelques jours), et entre 2 et 3 semaines pour les destinations plus lointaines. Nous travaillons tous les deux en libéral ce qui nous permet une relative liberté concernant le nombre de semaines de vacances que nous souhaitons prendre dans l’année et les périodes de départ.

Le gros de nos dépenses de l’année vont dans les voyages, nous ne dépensons pas beaucoup à côté ( restaurants, vêtements, cosmétiques etc).

Nous ne sommes ni des routards, ni des voyageurs du luxe. Nous apprécions dormir chez l’habitant lorsque la maison est organisée autour de l’accueil des voyageurs (et non dormir chez des habitants que nous rencontrons fortuitement… ce n’est jamais arrivé en tout cas !). Nous n’aimons pas du tout les grandes structures où tous les touristes sont alignés sur des transats. Nous fuyons donc de manière générale les gros spots touristiques comme le sud de Bali pour ceux qui connaissent. Cependant, quand il y a de superbes sites naturels à visiter ou des monuments historiques, nous y allons bien sûr… malgré le flot de touristes.

Nous partons généralement sur les bonnes saisons pour chaque destination (d’ailleurs les destinations sont choisies en partie par rapport à la qualité de la saison sur place). Nous adorons le printemps (qui nous a ravi en Nouvelle-Zélande) et l’automne (qui nous a émerveillé au Japon).

Nous essayons de calculer le prix moyen par jour avant de partir (selon les différentes informations que nous trouvons sur internet) et nous essayons en général de respecter ce budget (enfin J’essaye… parce que Monsieur est bien plus dépensier que moi qui suis toujours très raisonnable, à part pour la quantité de voyage dans l’année :-p).

Nous préférons voir les moments de vie plutôt que de passer nos journées dans des musées (que nous ne faisons donc plus jamais depuis quelques années .. ).

Voilà pour le petit tour de présentation ! Je vais maintenant vous présenter rapidement l’itinéraire puis les détails de notre voyage avec les bons et les mauvais plans !

 

〈   Notre itinéraire et notre budget en un coup d’oeil 〉

 

J1: départ de Marseille – nuit à La Havane

J2 : Viñales

J3 : Viñales

J4 : playa Juitas ( nuit à Viñales)

J5 : playa larga

J6 : playa larga

J7 : punta perdiz ( nuit à playa Larga )

J8 : Trinidad

J9 : Trinidad

J10 : Santa Clara

J11 : Havane

J12 : Havane

J13 : Havane

J14 : Havane et départ

Cet itinéraire a simplement pour vocation de donner une idée générale. Il ne représente cependant pas réellement notre voyage car il y a de nombreux trajets qui font perdre beaucoup de temps. Suiviez-nous pour voir tout ça plus en détail !

Budget total pour deux adultes (billets compris) : 3600 CUC

NB : les CUC  (monnaie cubaine convertible) et l’Euro ont grosso modo la même valeur à quelques centimes près. Je parlerai donc en CUC tout le long, mais c’est l’équivalent en Euros.

 

 

〈   J1 : départ – la Havane 〉

 

Trajet :

  • Le vol à duré 14 heures (Escale comprise) et s’est déroulé de la manière suivante : Marseille-madrid/Madrid-La havane. Iberia n’est pas une mauvaise compagnie ( mais j’ai vu bien mieux) . Le billet a coûté 963 euros par personne ce qui me semble correct pour la période très touristique à laquelle nous sommes partis  (vacances de Noël). Vous remarquerez que le budget du billet prend une grande place dans le budget total.
 ⌈ Budget sans billet à deux : 1700 euros ⌋

Conseils malins : 

  • prévoir entre 1h et 2h de marge entre l’heure prévue d’atterrissage et l’heure où vous allez enfin pouvoir prendre le taxi pour le centre ville. Les bagages mettent beaucoup de temps à arriver . Une fois votre bagage arrivé, il faudra faire la queue pour sortir puis la queue pour changer votre argent .
  • il y a plusieurs bureaux de change dans l’aéroport. Les deux à l’extérieur sont bondés dès que des avions arrivent, pensez à aller voir ceux de l’intérieur (au premier étage, direction les comptoirs d’enregistrement).
  • Concernant le prix du taxi, ne payez pas plus de 30 ( ce qui est déjà beaucoup). Le prix correct est 20-25 mais ce ne sera pas facile à avoir… à vous de voir si vous souhaitez prendre le temps de négocier. Et bien sûr, mettez-vous d’accord sur le prix avant de monter dans le taxi… sinon c’est trop tard !

 

Casa :

  • pour cette première nuit en terre cubaine, nous avons dormi chez Casa Randy (trouvable sur tripadvisor). La chambre est correcte, par contre la salle de bain est commune. Le prix est de 30 CUC et 5 CUC chaque petit déjeuner. La propriétaire parle très bien anglais, elle est très sympathique et elle vous donnera des conseils précieux.

 

 

〈   J2 : départ pour Viñales 〉

 

Trajet :

  • Nous n’avions pas réserver le bus Viazul en ligne (il indiquait complet) alors nous pensions bêtement que c’était parce qu’il n’y avait plus de place. Faux ! Seulement une partie des billets est vendue en ligne, Le reste est à acheter sur place. Comme nous ne le savions pas, nous sommes allés à la station Viazul mais pour trouver un taxi à partager pour aller à Viñales .
  • Le trajet dure entre 2h et 3h en fonction du moyen de transport. La dernière portion de route ( une trentaine de minutes ) est en mauvais état.
  • Prix : 20 par personne pour la taxi à 4 (prix de départ sans négociation…. vous devriez pouvoir trouver pour moins). Attention, dans notre cas (mais je crois que le prix est le même), il s’agissait d’une voiture « normale » et non d’une vieille américaine des années 50′.

 

Conseils malins transport : 

  • présentez-vous au comptoir Viazul la veille ou le matin une heure avant le départ pour voir s’il ne reste pas des places ou si des places de dernière minute se libèrent (ce qui arrive très souvent)

 

Casa : 

  • Il faut savoir qu’il y a énormément de casa à Viñales donc si vous préférez faire au jour le jour et prendre des casas une fois arrivés sur place, il n’y aura aucun soucis .
  • Nous avons opté pour la Casa Regla Paula – chez Nena et Chichi. 30 CUC, 5 par personne pour le petit déjeuner, 12 par personne pour le repas du soir. La chambre que nous avions était très bien, propre, salle de bain correcte (mais eau chaude aléatoire). Le repas était simple mais bon.

 

 

Conseils malins restauration : 

  • manger dans la casa peut être un bon plan pour goûter une nourriture locale. Cela comprend entrée de légumes crus (que nous ne mangions cependant jamais car nous évitons les aliments lavés à l’eau et non cuits), plat (viande avec riz), chips, et dessert simple. C’est l’aspect « complet » qui explique le prix. Cependant, avec le recul, je trouve cela un peu cher et c’est en mangeant quelques fois à l’extérieur (en dehors de la Havane qui est plus chère) que nous avons remarqué que nous pouvions manger pour bien moins cher. Donc ça peut-être bien lorsqu’on est éreinté par une journée mouvementé et que l’on ne souhaite pas sortir mais je conseille cependant de tester aussi la nourriture à l’extérieur.
  • À côté du stade de baseball il y a la maison du mojito, nous n’y sommes pas allés mais les cocktails sont apparemment très bons (mais chers).

 

 

Activités : 

  • En partant de La Havane le matin, il est tout à fait possible de faire une activité l’après midi même . Nous avons opté pour le cheval… nous sommes passés pas notre casa qui nous a réservé une sortie avec Noël qui était peu bavard mais sympathique. Nous avons payé 25 CUC chacun pour une balade qui a duré de 14h à 18h30 avec visite d’une ferme de séchage de cigare (un agriculteur explique rapidement les procédés pour réaliser un cigare, puis il montre comment rouler le cigare et enfin offre un cigare par personne que nous fumons tous ensemble ). Nous nous sommes également arrêtés à une petite ferme qui produit du café.
  • à noter que notre balade s’est déroulée dans la vallée de Palmarito

 

 

Conseils malins activités : 

  • L’intérêt principal de la ferme de café consiste en la terrasse du  » bar  » qui a une vue superbe. Il faut s’y arrêter pour le coucher de soleil ça vaut vraiment le coup (demandez à votre guide si c’est possible)
  • si vous faites du cheval, demandez une selle confortable et/ou ajoutez une serviette sous vos fesses…. pour ma part j’ai eu un bleu sous chaque fesse et Monsieur une plaie par frottement. Mais ça reste à faire absolument !
  • le point d’eau proposé pour la randonnée en cheval dans la vallée de Palmarito ne présente pas vraiment d’intérêt
  • Concernant internet, il faut se présenter au bureau ETECSA qui se trouve au tout début d’une perpendiculaire à la rue principale Salvador Cisneros (en face de l’église du village) . Vous trouverez rapidement le lieu quand vous verrez des dizaines de touristes assis dans la rue et penchés sur leurs téléphones. Si Viñales est votre première destination dans Cuba, je vous conseille d’acheter plusieurs cartes ETECSA ( 4CUC pour 1h) d’un coup pour éviter de faire la queue plusieurs fois ( vous comprendrez quand vous verrez la file d’attente pour ce bureau et pour les commerces de manière générale à Cuba).

 

Bar de la plantation de café 

〈   J3 : randonnée dans les plaines de Viñales  〉

 

Activité : 

  • On nous avait dit que ça se faisait sans guide …. on est donc parti confiants ! Pourquoi pas si vous ne cherchez pas à atteindre une grotte ou une mongote particulière , que vous souhaitez vous balader au hasard puis demander la direction de Viñales aux cubains que vous croisez pour trouver votre chemin du retour.
  • À déconseiller cependant si vous souhaitez découvrir un coin particulier…. il y a des dizaines de chemins, voire même plusieurs versions de l’itinéraire en fonction des cubains que vous rencontrerez sur votre chemin.

〈   J4 :  journée playa Juitas – Nuit à Viñales 〉

 

Trajet :

  • nous avons sollicité notre casa pour qu’elle réserve une voiture ( une américaine en version collective – c’est-à-dire à partager à plusieurs). Nous avons payé 20 chacun (sans négocier). La voiture était dans un piteux état comme beaucoup d’américaines à Cuba, évidemment sans ceinture.. et nous sommes tombés en panne, encore une fois comme souvent les américaines à Cuba. Cependant, c’était sympa de voir à quel point les chauffeurs d’américaines sont solidaires et débrouillards ! Nous sommes finalement repartis au bout de 15-20 min.
  • Il faut savoir que la route est dans un très très mauvais état, ne soyez donc pas étonnés…
  • le trajet dure 1h30-2h

 

 

Activités :

  • la plage est belle (même si bien alguée)
  • Nous n’avons pas testé le snorkeling mais selon les dires il y aurait quelques poissons ( et un un barrière de corail près du phare apparemment, ce dernier me semble cependant un peu loin pour y aller à pied)

 

 

Conseils malins :

  • prenez un petit châle car il y a souvent du vent à Cuba ( du moins quand nous y étions en décembre ) et au bord de la mer il peut faire vite un petit peu frais ( parole de frileuse )
  • il y a des restaurants sur place, nous ne les avons pas testés mais sachez que vous pourrez trouver de quoi manger et boire sur place
  • n’hesitez pas à partir à droite des restaurants pour être plus tranquilles.

 

 

〈   J5 :  départ pour playa Larga 〉

 

 

Trajet :

  • Pour plus de tranquillité, nous avons opté pour le taxi privé ( et non le taxi voiture américaine collectif) car le trajet devait faire plusieurs heures (entre 5 et 7)
  • nous avons réservés auprès de notre casa (ce qui ne nous a pas permis de négocier … après coup je regrette un peu parce que c’était hors de prix )
  • nous avons payé 140 CUC, que nous pensions être le plus prix de la tranquillité. Belle erreur !

 

  • Nous avons assisté à une belle arnaque collective qui s´organise autour des touristes souhaitant se rendre à Playa Larga ( mais aussi Playa Giron et certainement Cienfuegos et Trinidad). Pour résumer, le trajet se fait sur deux sections : Viñales – La Havane (ou plutôt une aire d’autoroute toute proche) puis La Havane jusqu’à la destination finale. Les chauffeurs ne previennent pas systématiquement de ces deux sections et surtout qu’il y aura un changement de véhicule au milieu. Jusque là , rien de très grave. Seulement, une fois arrivés sur l’aire d’autoroute, notre chauffeur nous indique que la prochaine voiture n’est pas là, que nous allons devoir prendre un collectivo et le payer. Il était dans une position avantageuse, il ne parlais pas un mot danglais , notre espagnol était malheureusement à ses balbutiements ( merci Mosalingua !) et il nous montrait son portefeuille vide ….. Nous avons dû appeler Nena de la casa à Vinales (qui s’était occupée de la réservation) pour qu’elle lui mette un coup de pression et probablement un peu la honte. Il nous a donc déposé au Viazul à La Havane et nous a trouvé une voiture individuelle pour nous amener à bon port, sans frais supplémentaire.
  • Nous etions nombreux à être dans des cas plus ou moins similaires sur le parking (un groupe de 9 qui s’est retrouvé avec une voiture pour 8 par exemple, une voiture qui ne voulait pas démarrer tant que la totalité n’était pas payée sur l’aire au lieu de le faire à l’arrivée).

 

Conseils malins transport : 

  • ne jamais payer en avance la totalité de la somme (c’est ce que certains taxi demandent car il y a toujours plusieurs intermédiaires qui souhaitent recevoir leur dû immédiatement)
  • l’idéal est de tout payer à la fin mais c’est difficile alors généralement c’est la moitié au départ et la moitié à l’arrivée.
  • bien discuter de cette escale au départ et mettre un peu la pression pour être sûr d’avoir un véhicule sur l’aire d’autoroute

 

Logement :

  • Nous vous proposons ici un mega bon plan : la Casa FEFA qui se trouve à l’embouchure d’un fleuve et de la mer (donc à deux pas de la mer). Elle propose une terrasse avec vue sur l’eau, la maison est très propre (Fefa donne un coup dans la chambre tous les jours), de plus elle est adorable !
  • La chambre est à 30 CUC et elle en vaut la chandelle.

 

 

Conseils malins logement :

  • Allez chez Fefa ! Vous pouvez réserver en appelant (en Espagnol uniquement) ou en contactant la Casa de sa fille (ou de son fils ?) qui se trouve juste à coté (Casa Del Buzo) qui dispose d’une adresse mail.
  • Sinon, essayez de trouver une casa qui donne sur l’embouchure ou sur le mer. Pour cela, vous pouvez passer par Particuba.com qui en répertorie quelques-unes ou faire sur place si ce n’est pas une saison très très touristique.

 

Restauration : 

  • nous avons mangé trois soirs chez la belle-fille de Fefa qui a une petite Casa sur la plage (Casa Vista Al Mar). Nelly est adorable ! Elle propose entrée (légumes crus mais qu’elle fait revenir si on lui demande), assiette de poissons et/ou de crustacés (à la demande), soupe délicieuse, chips de banane et dessert. Le prix est de 12 mais globalement pour manger du poisson, les prix semblaient similaires dans les « restaurants » situés juste à côté.

 

Petit déjeuner chez Nelly ! 

Bon plan restauration : 

  • allez chez Nelly (demandez à Fefa comment faire), c’est simple mais vous êtes servis avec beaucoup de bienveillance par une demoiselle adorable qui prépare une table sur la terrasse, les assiettes tournées vers la mer. C’est vraiment très agréable
  • Par contre, attention si vous sortez de votre casa pour aller vers la plage le soir… il fait très frais, une petite laine s’impose voire un petit châle pour se protéger le cou.
  • à partir de 17h30-18h , le bar de la plage (reconnaissable à son espace « bar » au centre) sert de très bon cocktails que vous pouvez sirotez les fesses dans le sable en regardant le soleil se coucher….. au TOP (pour 3 CUC)
  • deux des jeunes qui servent au bar (et qui sont étudiants en langue et parlent donc plutôt bien le français) sont fans de basket américain… si vous avez donc une casquette ou un t-shirt qui traine chez vous, vous feriez des heureux !

 

〈   J6 :  excursion dans la Cienaga de Zapata – nuit à Playa Larga  〉

 

Activités : 

  • Fefa connaissait un guide en qui elle a avait confiance pour aller voir les oiseaux. Nous avons donc fait appel à lui, MARIO. Il propose une sortie de plusieurs heures pour aller voir les oiseaux dans la réserve Santo Tomas située à l’entrée de la Ciénaga de Zapata.
  • Le prix était de 25 CUC et comprenait : le trajet en voiture de 6h20 à 7h30 environ, une marche à pied à la recherche d’oiseaux endémiques ainsi qu’un tour en barque pour en voir encore plus ! Le retour s’est fait à 11h30 du parc, ce qui fait une bonne matinée d’observation.
  • Mario propose des jumelles

 

Bons plans activités : 

  • nous vous conseillons cette balade à Saint Tomas (et avec Mario qui est fort sympathique) si vous êtes vraiment fan des oiseaux et que vous appréciez l’idée de faire un circuit sans autres touristiques autour (nous étions 7 dans le groupe seulement). Pour cela, passez à la casa Fefa lui demander le numéro.
  • nous vous conseillons plutôt l’autre balade proposée dans les guides qui va jusqu’à Las Salinas (pour aller voir les flamants roses et les ibis notamment) si vous souhaitez vous balader sans avoir l’impression d’être un ornithologue.
  • N’hésitez pas à demander à votre Casa si vous pouvez déjeuner à 6h, avant que les voitures viennent vous récupérer (ils sont généralement assez flexibles), ça vaut le coup parce que vous allez passer toute la matinée au soleil.

 

〈   J7 :  journée à Punta Perdiz et nuit à Playa Larga  〉

 

Transport : 

  • pour aller à Punta Perdiz (20 minutes environ), nous avons pris un taxi (privé – Monsieur aime bien être tranquille ;-).
  • Prix proposé 30 CUC aller-retour pour nous deux. Monsieur a accepté pour 25 mais je pense que pour 15-20 ça passerait.
  • A priori le Viazul ne s’y arrête pas.

 

Activité : 

  • Punta Perdiz est une plage (privée ?). Enfin…. plage est un grand mot puisqu’il y a surtout des rochers mais l’eau est d’un beau bleu clair et il y a des coraux ce qui permettent d’observer pas mal de poissons, beaucoup même !
  • l’entrée sur le spot coûte 15 CUC ce qui n’est pas indiqué dans le Lonely, cela doit donc être récent. C’est beaucoup je trouve, cependant, cela vous donne accès au buffet du « restaurant » (médiocre soit dit en passant), à l’open bar (soft et alcool) et à des transats.

 

 

Conseils malins activité : 

  • des palmes, masques et tubas sont à la location sur place ( des locaux peuvent vous accompagner si vous avez peur – payant)
  • il y a également un centre de plongée.
  • il y aurait une épave non loin mais nous ne l’avons pas trouvée, cela vaut peut-être le coup de demander à des locaux sur place.
  • Nous sommes arrivés à 10h, ce qui nous a permis de choisir tranquillement les transats les mieux placés. Sachez qu’à midi, une horde de touriste arrive donc ça vaut le coup d’arriver… un peu avant. Le lieu reste cependant calme.

 

〈   J8 : départ pour Trinidad  〉

 

Transport : 

  • Sur les conseils de Fefa (et pour économiser un peu…), nous avons tenté de prendre le Bus Viazul. Nous nous sommes pointés à 9h à  » l’arrêt  » de bus ( au niveau du char à l’entrée de playa larga) et avons attendu jusqu’à 10h. Par chance, plusieurs personnes sont descendues et une fois que les personnes ayant réservé étaient assises, il restait tout juste deux places pour nous !
  • 12 CUC par personnes pour 3 heures de trajet.

 

Conseils malins transport : 

  • prenez une petite laine pour le transport, la clim est à fond et il peut vite faire frais !

 

Logement : 

  • nous avons dormi deux nuits chez Laura et Ruben (trouvable sur tripadvisor)
  • 30 CUC la nuit et 5 CUC le petit déjeuner
  • la chambre est sympa mais l’accueil était plutôt mitigé (surtout de madame) qui était sympathique certes mais peu accueillante. Cependant difficile de juger, nous ne connaissons pas le contexte…..nous étions peut-être de passage à un mauvais moment.

 

Conseils malins logements : 

  • il y a énormément de casas à Trinidad mais aussi énormément de touristes. Je ne pense cependant pas qu’il soit difficile de trouver de la place en dernière minute (vu la pression que nous mettaient les rabatteurs pour des casas qui avaient de la place de libre)
  • attention, trinidad est bien connues pour les Jinétéros, ces rabatteurs qui sont prêts à mentir pour vous faire choisir une casa et autres services. Méfiez-vous donc ! Ils sont très présents à la sortie du Viazul, il vaut donc mieux les éviter même s’ils vous proposent de vous accompagner à votre casa.

 

Activités : 

  • Trinidad est une très belle ville qu’il faut absolument visiter
  • oui, il y a beaucoup de touristes ( paraît-il que lorsque nous y étions, il y avait peu de monde car beaucoup avaient annulés à cause du décès de Fidel Castro) mais oui il faut quand même y passer.
  • Le tour de la ville se fait très rapidement (quelques heures)
  • il y a un super point de vue au nord de la ville, Cerro de la Vigia . Une trentaine de minutes de marche pour y arriver. Une fois à la station radio, entrez à l’intérieur des grillages, allez à gauche et suivez le grillage jusqu’à ce que vous ne puissiez plus avancer. Là il y aura plusieurs petits bâtiments dont un avec une échelle en bois permettant de monter sur le toit et d’admirer la vue sur la vallée de Los Ingénios et le littoral caribéen . Au TOP ! Cela doit être magnifique au coucher du soleil avec une bonne bière ! (attention cependant, cela vous ferait rentrer dans le noir donc prévoir les frontales pour une partie du trajet)

Restauration : 

  • Nous avons testé la Taverna de Botija, bon, prix correct
  • nous avons testé le Giroud, idem
  • nous sommes allées à deux reprises dans un restaurant rue Juan Manuel Marquez , qui s’appelle « polo » (très proche de la Taverne de Botija) . Vous pourrez prendre un bon cocktail sur leur toit terrasse en profitant d’un concert de musique. Un régal !

 

〈   J9 : Playa Ancón et nuit à Trinidad   〉

 

Transport :

  • il y a une navette pour aller à Playa Ancon (transtur). Elle peut se prendre (notamment) devant le magasin Cubatour.
  • Voici les horaires (en décembre 2016 ) :
    • aller depuis Trinidad : 9h, 11h, 14h, 17h
    • retour depuis Playa Ancon : 10h, 12h30, 15h30, 18h
  • 5 CUC par personne aller-retour (prix plus cher que ce qui était indiqué sur le guide)

 

Activités : 

  • Playa ancón est une belle plage de sable blanc et d’eau turquoise.

 

Conseils malins activités 

  • Venez par le bus de 9h… ainsi vous aurez tout le loisir de choisir votre emplacement. Il y a des transats sur une partie de la place puis seulement des parasols version naturels. Je vous conseille de vous éloigner des hôtels à partant vers la droite et de continuer un moment pour être tranquille.
  • Attention certaines paillottes qui vendent des cocktails à partir de 11h00-11h30 peuvent aussi mettre la musique très forte donc si vous cherchez du calme, éloignez-vous-en.
  • si vous souhaitez poser vos affaires sous un parasol mais que vous voulez profiter du soleil du matin, veillez à « réserver » votre place à l’ombre. Nous avons vu plusieurs personnes profitant du soleil le matin, se faire piquer (à seulement 1m) la place à l’ombre…. et à midi, même les plus résistants cherchaient de l’ombre.

 

〈   J10 :  départ pour Santa Clara  〉

 

Transport : 

  • Nous étions les premiers sur liste d’attente pour le Viazul (nous y étions allés la veille). Nous nous sommes présentés 30 minutes avant le départ et nous avons eu des places (il restait même 7 places de libres !).
  • 8 CUC
  • 3 heures de transport environ

 

Logement et restauration : 

  • nous avons dormi dans l’hostal Beny y Roberto ! au top du top, nous recommandons chaudement. 25 CUC par nuit, grande chambre, séchoir, savon.
  • nous avons mangé à la casa le soir et le lendemain midi, c’était très très bon ! Il ont un chef (qui est un membre de leur famille), qui est ADORABLE ! Prenez la langouste, c’est une vraie tuerie. Entre 10 et 12 CUC pour entrée, plat, dessert.

 

 

Activités : 

  • nous avons été un peu déçu de Santa Clara et avec le recul, nous ne serions pas venue. Cela est peut-être lié au fait que le Mausolée du Ché est fermé le lundi….. nous n’avons donc pas pu le visiter !
  • il y a une usine de Tabac à visiter mais qui est fermée pour congés annuel entre décembre et janvier… pas de chance pour nous !

 

 

Conseils malins : 

  • nous avons été accostés par une Jinétéros lorsque nous allions sur la colline Loma de Capiro. Le monsieur nous a gentillement dit bonjour puis nous a demandé d’où l’on venait (vous verrez c’est la phrase favorite de beaucoup de cubains et malheureusement à la fin du séjour vous n’y répondrez même plus car dans 80 % des cas, c’est simplement une phrase d’introduction pour vous vendre quelque chose). Il s’est présenté comme un amoureux de la France, qui y va régulièrement (« bordeaux, toulouse, paris…. »). Il nous a dit qu’il était le directeur de l’usine de tabac qui était en congés actuellement, que son nom était même inscrit dans mon guide. Effectivement…. Nous y avons donc cru quelques minutes. Il nous a demandé si nous avions acheté des cigares, quel type, quel prix. Puis il nous a proposé de nous vendre les meilleurs cigares à un prix imbattable. Sa maison était juste à côté (comme par hasard…) et il est allé en chercher. Il est revenu avec des Cohibas mal emballés qu’il nous a proposés pour 40 CUC les 8 (au lieu de plus de 100 CUC selon lui…). Nous avons refusé car nous venions d’acheter plus de 25 cigares. C’est quand il a proposé 35 CUC puis 30 que nous avons compris avec certitude que ce n’était pas le directeur de l’usine…. Attention donc, n’achetez jamais de cigares dans la rue, ce sont la plupart du temps des contrefaçons.

 

〈   J11-J12-J13-J14 : La Havane  〉

 

Transport : 

  • nous avons de nouveau pris le bus Viazul pour nous rendre de Santa Clara à La Havane. 18 CUC par personne. 3h30.
  • à l’intérieur de La Havane, tout peut se faire à pied. Nous avons fait 17 km par jour, et le soir nous nous écroulions de fatigue à 21h30 ! Vous pourrez aussi bien sûr prendre des taxi ou des Bicitaxi (vélotaxi).

 

 

Conseils malins transports : 

  • négociez les prix des taxis à La Havane ! L’afflux de touriste fait que certains souhaitent en profiter (difficile de leur en vouloir).

Herbergement : 

  • nous avions opté pour la Casa Eclectica dans Habana Centro. Nous avons été très déçu de l’accueil du propriétaire qui était loin d’être friendly ! De plus, la chambre était chère (50 CUC) alors qu’elle n’avait rien de plus que les autres que nous avions eues jusque là. Nous ne recommandons donc pas.

 

 

Conseils malins hébergements : 

  • nous vous conseillons de trouver une Casa plutôt vers le quartier Haban Vieja ou vers le Capitole qui est assez central. Le gros des visites et des restaurants étant dans cette zone (qui reste cependant la plus touristique). Notre casa était au centre de habana Centro et c’est ce qui nous a fait faire beaucoup de marche.

 

Activités : vous trouverez toutes les informations qu’il faut dans votre guide, cependant voici ce que nous avons préféré :

  • se promener au hasard dans les rues du quartier habana Vieja
  • regarder les pécheurs et les pélicans sur le Malecón
  • boire des piña colada au restaurant VanVan (je vous en parle en-dessous)
  • regarder les havanais et discuter avec eux dans le parc de la Plaza de las Armas
  • voir toutes les belles américaines passer (elles sont moins belles dans le reste de l’île)
  • regarder les havanais vivre dans le quartier Habana Centro.

 

 

Conseils malins Activités : 

  • prenez surtout un taxi (un collectivo ira parfaitement) pour aller jusqu’au cimetière San Cristobal, c’est loin et il n’y a pas grand chose sur le chemin (à part la place de la révolution).
  • attention aux jinétéros, ils sont nombreux !
  • ne mangez pas de légumes crus en salade, même si vous êtes dans un restaurant qui vous semble propre…. (vécu !)
  • parcourez la rue San Rafael le soir pour voir une rue pleine de jeune cubaine ! (Habana Centro)

 

Restauration :

  • Nous avons à plusieurs reprises mangé au restaurant VanVan qui se trouve au 58 san juan de Dios : au top ! une petite carte, dans les mêmes ordres de prix que ceux de la vielles ville, Le vieja Roja est au top ! Le lieu est propre et très bien décoré. Concerts réguliers ! Vraiment à conseiller !

 

 

Conseils malins restauration : 

  • entre Neptuno et Italia, il y a un supermarché dans un centre commercial (au sous-sol). Vous y trouverez de quoi déjeuner et vous abreuvoir (madeleine, jus, eau)
  • si vous souhaitez faire des économies, vous pouvez manger dans des pizzerias, il y en a beaucoup. Les pizzas sont assez grandes, vous pouvez même partager à deux et rajouter une sucrerie (churros dans la rue pour 1CUC par exemple)

 

 

〈   Conseils malins généraux   〉

 

  • ne prenez pas de serviette de bain, toutes les casas en proposent (au pire, vérifiez par mail ou au téléphone)
  • il y a de très beaux paysages à environ 20 km de Cienfuegos en direction de Trinidad, si vous avez la voiture, ça vaut peut-être le coup de s’y arrêter pour la journée
  • si vous aimez le petit-déjeuner, prenez ceux des casas qui sont gargantuesques (5CUC) ! Si vous voulez faire des économies, vous pouvez essayer de trouver une boulangerie pour acheter des miches de pains avec du miel (qui se vend beaucoup) ou une pâtisserie (mais plutôt dans les villes).
  • il est compliqué de changer l’argent à Cuba, du moins cela peut prendre beaucoup de temps car les bureaux de change sont peu nombreux ainsi que les ATM  (même si beaucoup plus nombreux depuis quelques mois apparemment) et qui sont du coup affublés d’une gigantesque queue qui peut durer des heures. Si vous passez donc à côté d’une CADECA (bureau de change) ou d’un ATM vides dans la journée, n’hésitez à vous y arrêter plutôt que de repasser plus tard. A vos risques et périls 😉 Mention spéciale pour Viñales qui concentre de longues files devant ses commerces.
  • aucune crainte à avoir au niveau sécurité
  • ne prenez pas l’eau dans votre casa à la Havane, il est facile d’en trouver à l’extérieur pour deux fois moins cher (0,75 CUC au lieu de 2 CUC)
  • les cubains demandent souvent si nous avons du savon ou des stylos à leur donner, ce sont des biens de consommation courante qui coutent très chers chez eux. N’hésitez donc pas à ramener des échantillons de ce qu’on trouve couramment dans les hôtels chez nous..

 

Pour conclure, nous avons ADORÉ Cuba ! Nous sommes des habitués de l’Asie et n’étions jamais allés en Amérique Latine, ni dans les caraïbes. Nous avons appris l’espagnol 1 mois avant de partir avec l’application Mosalingua et cela a suffit pour nous puissions communiquer. Le pays est riche en couleur, en rire, en rythme ! Nous recommandons chaudement !

 

Powa ♣ – avec la participation de Monsieur ♠

Rendez-vous sur Hellocoton !

7 réactions au sujet de « Conseils malins pour un voyage à Cuba »

    1. Merci Vickie ! Tu inaugures les commentaires de cette nouvelle section « voyage » qui me tenait à coeur ! Cuba est une superbe destination, un vrai plaisir !

      1. Bonjour Powa,
        J’adore ton site, quand je l’ai découvert, j’ai passé tout un week-end à le lire EN ENTIER 🙂
        Merci pour cet article très précis sur Cuba.
        Je suis obligée d’être super organisée pour mon travail, alors prévoir des voyages à l’étranger en plus ça m’épuise rien que d’y penser, en conclusion je ne pars jamais…
        Si tu pouvais nous parler de tes destinations Asie, je serais preneuse.
        Encore merci,
        Laetitia

        1. Bonjour Laetitia,
          Merci pour ton adorable message !
          Je suis partie au Japon, en Thaïlande, au japon, à Singapour, et plusieurs fois en Indonésie. Difficile de faire des récit après coup ( pour Cuba et la Norvège, je viens d’y partir donc j’étais parfaitement dans le bain). Par contre si une destination t’intéresse, je pourrai répondre à tes questions – dans la mesure de mes souvenirs 😉

  1. Super retour!
    Bravo!
    La casa de Fefa contient elle 2 lits doubles?
    Sont fils est complet et nous propose la casa de sa mère!
    Merci pour ton retour!
    Celine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *