30 questions sur le bullet journal, 30 réponses !

30 questions sur le bullet journal, 30 réponses !

 

Dans le cadre du Sommet de la pensée visuelle organisé par Béatrice Lhuillier, auteure du Sketchnote Time, j’ai réalisé une  conférence en direct (qui a duré bien plus longtemps que prévu, je me suis régalée !) sur le bullet journal et le développement personnel. Vous étiez nombreux à participer en direct et il y a eu beaucoup de questions dans le Chat, malheureusement il était impossible de répondre à chacune pendant le direct.

Je vous propose donc d’y répondre ici, en mode collectif pour que les réponses puissent bénéficier à tout le monde !

Si vous souhaitez visionner cette conférence, elle est encore disponible pendant 3 jours en replay gratuitement en cliquant sur ce lien  et si vous souhaitez avoir accès à toutes les webconférences (19 au total !) au-delà de ces 3 jours, vous pouvez vous offrir le pack, et ça c’est par ici !

C’est parti pour le Question-réponse !

 

  •  Comment le bullet journal t’aide à concilier toutes tes vies de femme, de professionnelle, de slasheuse ?

 

C’est en fait là que toutes mes vies se rejoignent. Parce que je n’ai justement pas plusieurs vies mais bien une seule et que toutes mes activités (orthophoniste, guide Shinrin Yoku en certification, étudiante en plante médicinale, blogueuse, formatrice) s’entremêlent en permanence. Certaines activités ont une place quotidienne dans mes monthly log ou daily log, d’autres ont plutôt des collections réservées comme le Shinrin Yoku par exemple.

 

  • Par quoi commencer ? je n’arrive pas à savoir comment débuter car ça me semble chronophage au départ. 

 

Commencez par le commencement 🙂 C’est-à-dire par vous approprier la structure de base (index, future log, monthly log, daily log et collection) pour laquelle vous trouverez des informations ici.  

Puis dans un second temps, vous pourrez explorer toutes les possibilités qui s’offrent à vous en parcourant ce blog ou d’autres 😉

 

  • Quand tu as choisi d’utiliser le bullet comme outil de développement personnel ?

 

Immédiatement ! Après un premier article sur les bases à connaître, dès le lendemain j’ai publié un article sur le level 10 life et level 10 goals que j’avais vu chez Boho Berry. L’aventure était lancée ! Et puis, en avril 2016, quand j’ai découvert le concept du bullet et que j’ai crée mon blog à la suite, j’étais en plein dans la lecture de livres de développement personnel donc ça s’est fait très rapidement.

 

  • Qu’est-ce qui a changé dans ta vie depuis que tu utilises le Bullet Journal ? 
  • En quoi le bullet journal a révolutionné ta vie personnelle, interpersonnel et professionnelle ?

 

Je dors enfin ! La petite roue qui tournaient tous les soirs quand j’essayais de m’endormir s’est arrêtée, mes idées et tâches à réaliser sont sur le papier, je n’ai plus peur de les oublier.

Je gère aussi mieux quand j’ai plusieurs projets en même temps parce que le bullet me permet de faire le point régulièrement.

J’ai aussi réussi à développer plus de gratitude grâce au bullet et à certaines pages dédiées.

Au niveau professionnel, je gère mieux mes projets, j’oublie moins de choses à faire.

 

  • En quoi le bullet journal peut-être un plus par rapport à une autre thérapie ?

 

Je ne dirais pas que cela doit remplacer une thérapie si vous en ressentez le besoin. C’est un bonus 😉 Pour ma part, j’ai fait quelques années de thérapie et aujourd’hui, le développement personnel dans mon bullet me suffit.

 

  • Est-ce que je préconise le bullet journal à mes patients ?

 

Non, ce n’est pas un sujet que j’aborde dans le cadre professionnel parce que cela ne s’est jamais présenté mais j’avais été contactée par une collègue qui voulait le mettre en place avec une patiente avec troubles mnésiques. J’avais fait un billet à ce propos sur mon autre blog.

 

  • Comment intègres-tu tes lectures de développement personnel à ton BuJo ?

 

Je ne les intègre pas toujours. Ça dépend ! Quelquefois, je ressens le besoin d’écrire les phrases clé d’un livre qui m’a beaucoup parlé ou de faire une mind-map mais c’est loin d’être systématique (parce que c’est très chronophage)

 

  • Penses-tu que l’on puisse imaginer un Bujo à visée collective pour la famille ? 

 

Je pense que c’est possible si et seulement si les deux parents au moins sont partants pour l’aventure et pensent que cela pourra être bénéfique pour tout le monde. Si vous êtes seule à être motivée et que vous êtes seule à écrire à l’intérieur et que personne ne le consulte, ça n’a pas d’intérêt.

 

  • J’adorerai faire un BUJO mais comment trouver le temps quand on a 4 enfants, qu’on travaille à plein temps et que l’on court tout le temps ?? Je n’ai jamais commencé faute de temps !

 

Faire au plus simple ! Comme nous l’avons dit pendant la conférence, un bullet journal ne devrait pas prendre plus de 5 minutes par jour + 15 minutes une fois par mois pour préparer le mois + 10 minutes par-ci, par-là pour créer des collections. En plus, le bullet va vous faire gagner du temps parce que vous serez plus organisée et aussi plus sereine dans votre quotidien.

 

  • Un Bullet journal électronique ça existe ? C’est possible ?

 

Il me semble que des applications se sont développées depuis le succès du bullet en France. Je trouve cependant qu’on perd beaucoup à automatiser cela et que le fait de faire soi-même ses migrations de tâches par exemple est porteur de sens et nous motive pour moins procrastiner.

 

  • Quand tu as choisi d’utiliser le bullet comme outil de développement personnel, cela veut-il dire que toi-même tu en as perçu des effets importants?

 

Oui absolument ! Comme je le disais plus haut : meilleur sommeil, tranquillité d’esprit plus important, moins de charge mentale, sensation que tout va bien se passer quoi qu’il en soit 😉

 

  • En quoi le BJ t’aide dans ta relation à la nature ? 

 

Aucunement ! C’est peut-être un lien que vous avez fait avec ma récente formation en guide de Shinrin Yoku.

 

  • On a beaucoup parlé d’apprentissage pendant ce sommet. En quoi le BJ est-il adapté aux enfants / ados ?

 

Si votre enfant/ados vous voit bujoter et demande à avoir le sien, sautez sur l’occasion et adaptez-le à ses besoins. Par exemple :

  1. future log avec calendrier des vacances scolaire, date des contrôles, sorties scolaire, papiers à rendre…
  2. weekly log avec l’organisation des devoirs à faire de manière journalière
  3. collection pour les cadeaux de Noël, les cadeaux d’anniversaire, les sorties que l’enfant veut réaliser, des dessins ….
  4. résumés de cours sous forme de mind map ou de mots clés,
  5. planning de révision pour les examens / habits trackers pour les étudiants plus âgés pour qu’ils soient attentifs à leur hygiène de vie.

Tout ça doit être fait par l’enfant bien sûr ! Si vous le faites vous et lui demandez de le compléter, il y a peu de chance qu’il y adhère.

Je vous renvoie à un billet sur le bulle journal des étudiants que j’avais réalisé il y a quelques temps.

 

  • Que réponds-tu aux personnes qui te disent: « j’ai pas le temps et de toute façon je sais pas dessiner » ?
  • Je sais pas si vous avez eu la réponse mais combien de temps ça prend ! Moi je me fais plaisir à le faire mais après j’ai pas l’assiduité pour le remplir.

 

Je répondrais :  » vous n’avez pas 5 minutes par jour ? » 😉 Et pour le dessin, je ne cesserai de rappeler que dans le concept originel, personne ne dessine quoi que ce soit dans son bullet !

Pour ce qui concerne l’assiduité, effectivement il faut s’astreindre à une certaine régularité sinon ça ne fonctionne pas bien. Mais quand on voit le potentiel que cela peut avoir, on n’hésite pas longtemps 😉

 

  • Le BUJO aide-t-il à ton métier de thérapeuthe du langage ? 

 

Il m’aide à mieux m’organiser en tant que professionnelle. Voici un billet sur le bullet journal et les orthophonistes.

 

  • Quels sont tes freins et blocages que tu as su lever grâce au Bullet Journal ?

 

C’est plutôt la notoriété du blog qui m’a permis de lever des blocages ! J’ai fait des ateliers autour du bullet journal, j’ai répondu à des interviews et …. j’ai écrit 4 livres (dont 3 sur le bullet journal) ! Je vous les remets ici avec quelques explications suite à vos demandes sur le chat  :

 

Le petit dernier ! Mon préféré ! Parfaitement adapté pour les personnes connaissant déjà le principe du bullet journal et étant à la recherche d’inspiration. Pour en savoir plus, c’est par ici !

 

 

Le premier a être sorti ! Les bases sont expliquées mais plutôt rapidement, j’enclenche assez vite sur les aspects de développement personnel du bullet journal. Super donc si vous souhaitez explorer cet aspect-là. Si vous recherchez un guide qui vous expliquera le concept du bullet de A à Z, je vous conseille le livre de Zunzun que vous trouverez en lien ici. 

 

Celui-ci, c’est le carnet qui accompagne les deux autres ! Aucune obligation de prendre celui-là bien-sûr mais la différence avec ceux du commerce c’est que vous avez une quinzaine de pages d’exemples au début pour vous aider à vous lancer.

 

 

  • Quel format de carnet ?

 

Si vous préférez quelque chose de plus neutre, je vous conseille 3 marques principalement. Le format A5 est top pour être transporté (mais ça dépend du sac à main !), moi je m’y retrouve, ni trop grand, ni trip petit !

 

Le Quo Vadis Dots. Mon petit chouchou du moment ! Les pages sont bien blanches et épaisses, j’en suis à mon deuxième bullet avec cette marque, je conseille vivement.

 

 

 

s

Le fameux Leuchtturm ! Marque qui a fait un carton avec le bullet journal. J’en ai eu deux aussi avant de passer sur Quo Vadis. Les pages sont un peu moins épaisses (mais le stylo coule un peu moins) et les pages légèrement plus « jaunes ».

 

 

Les Rhodia qui sont également très connu dans le milieu du bullet journal. Jamais essayé pour ma part mais très bons retours de ma communauté !

 

 

  • Tu penses que le fait de vouloir « faire beau » va à l’encontre de l’outil du développement perso ? Cela peut être complémentaire non ?

 

Tout à fait ! Si j’ai transmis le message inverse durant la conférence, alors je m’en excuse ! Vouloir faire un beau bullet journal peut tout à faire être une source de plaisir et donc de développement personnel. Cependant, j’ai trop souvent eu l’autre versant qui consistait à vouloir faire « trop » beau et donc à abandonner l’outil à cause de ça.

 

  • Quel conseils pour un bullet perso et un bullet pro ou plutôt avoir un seul bullet ?

 

Je conseillerais d’avoir un seul bullet pour éviter de se disperser. Cependant cela dépend aussi de votre situation professionnelle. Si elle demande de beaucoup noter, je dirais qu’il vaut mieux avoir un bullet perso puis un classeur (organisé comme un bullet) pour le pro.

 

  • J’ai toujours peur du Bujo, j’ai l’impression qu’à part le côté « beauté » et détente cela ressemble aux listes que l’on fait et qu’on a du mal à tenir ! Comment eviter cet effet pervers ?
  • Finalement, c’est une to-do list ? 

 

Il y a effectivement des listes dans le bullet journal notamment sur la partie Daily log qui consiste à organiser sa journée (mais ça va quand même bien plus loin que ça avec le future log, le monthly log et surtout les collections, pour un rappel des bases c’est par ici) . Si vous avez du mal à les tenir, c’est peut-être lié au fait qu’elles ne soient pas tenables ? Je vous propos de lire l’article suivant qui conseille de noter le temps de chaque tâche dans sa to-do list. Cela permet de faire une to-do list réaliste et donc d’avoir plus de chance de la réaliser.

Je vous conseille aussi de faire vos to-do list la veille au soir pour le lendemain, le cerveau intégère l’information et le matin vous procrastinez moins 😉

Une Dernière chose ! Le matin, réalisez en premier la tâche qui vous agace le plus, de sorte à ce que toutes les autres tâches vous paraissent faciles à réaliser. Et si vous voulez aller plus loin pour moins procrastiner, je vous conseille le livre de Bryan Tracy que vous trouverez en lien ici. 

 

  • Mais comment faites-vous ? moi je n’ai que des pâtés et des ratures au fur et à mesure que je le remplis.

 

Moi aussi j’ai plein de ratures, rassurez-vous 😉 Je ne les montre pas forcément pas sur le blog et j’essaie de montrer des pages esthétiques. Cependant, j’avais réalisé un article sur cet aspect-là qui devrait vous rassurer 🙂

 

  • Si je comprends bien l’intérêt c’est de l’avoir toujours avec soi !

 

Oui ! Pour pouvoir noter un nouvel événement qui vient de se programmer dans son future log. Pour vérifier si l’on est dispo à telle ou telle date. Pour faire le point sur sa to-do list du jour. Pour créer une nouvelle collection dont on a eu l’idée alors que l’on buvait un chocolat chaud dans un café en attendant le train….

 

  • Cela aide à stopper la procrastination ?

 

Ça peut aider oui ! Voici un billet qui parle de ça.

 

  • Mon compagnon a du mal avec le BJ. Comment lui influer l’envie ?

 

Surtout ne jamais forcer quelqu’un ! Il n’adhère pas au principe, tant pis !

 

  • Est-ce que cet outil permet finalement en posant tout sur papier de créer un espace en nous qui nous permet d’être plus présent dans l’instant présent ? Et accueillir ce qui se présente autour de nous !

 

Il peut effectivement être utilisé comme outil pour mieux saisir l’instant présent même si la trame de base a plutôt tendance à se projeter dans le futur. Pour l’instant présent, je conseillerais plutôt une marche en forêt type Shinrin Yoku, une activité artistique comme l’aquarelle (même à un niveau totalement amateur), de la méditation de pleine conscience, du Yoga…

 

  • a qui s’adresse un BJ ?

 

À tout le monde !

 

  • Avais-tu essayé d’autres méthodes d’organisation à part le BUJO ?

 

Rien de bien formalisé…. un carnet mal organisé, des notes sur le téléphone… le chaos quoi !

 

  • As-tu des méthodes de developpement personnel (comme l’ikigai par exemple) que tu recommandes qui entrent aisément dans les mises en page bujo ?

 

La matrice d’Eisenhower que j’ai citée pendant la conférence ( quelques explications ici), le level 10 life et level 10 goals, et plein d’autres inconnues mais qui mériteraient de l’être ! Pour voir un gros gros panel de ce qui se fait de mieux, je vous conseille d’aller acheter ou vous faire prêter le Mon Cahier mes 100 modèles Bullet agenda.

 

  • Est-il possible de co-écrire un bujo ?

 

Ça reparaît complexe parce que c’est vraiment un espace personnel. Au niveau familial pourquoi pas parce que l’on reste dans une proximité importante mais avec des collègues de boulot ou des amis je pense que cela peut-être très compliqué. D’autant plus que l’intérêt est de l’avoir souvent sur soi donc à plusieurs, ça me semble compliqué !

 

  • J’aurais aimé que powa m’oriente face à ma question pourquoi j’abandonne mon bujo 🙁 parfois plusieurs semaines voir plusieurs mois et que j’y reviens car j’en ressens le besoin. 

 

Difficile de faire un état des lieux avec aussi peu d’informations. Cependant, je peux évoquer :

  1. l’outil ne vous parle pas, sa structure ne vous convient pas ( peut-être faut-il laisser tomber ou changer de structure ?)
  2. vous procrastinez à l’idée de l’ouvrir (imposez-vous de l’ouvrir et de le remplir tous les matins sans faute)
  3. vous n’en ressentez pas le besoin. Nous n’avons pas tous le même rythme de vie et si vos to-do list sont finalement peu remplies, peut-être ne trouvez-vous pas l’intérêt de tout cela ?

 

  • Super de montrer comment il peut s’inscrire sur un thème précis ! J’ai malgré tout peur de me disperser…

 

On ne peut pas se disperser 😉 La trame de base nous aide à avoir un cadre et les collections sont justement là pour nous permettre de laisser aller nos besoins et notre créativité.

 

  • Bullet- créativité – liberté une nouvelle devise

 

Merci à l’inventrice de cette belle Devise, je garde !

 

Vous avez d’autres questions ? Posez-les en commentaire et s’il y en a beaucoup, je ferai un nouveau billet (ou peut-être une autre petite conférence ;-))

 

Bon bujotage, 

 

Powa ♣

 

 


Cet article comprend des liens affiliés. Cela sous-entend qu’Amazon me verse une petite rétribution en cas d’achat sur leur site. Cela n’impacts aucunement le client pour lequel le prix reste inchangé. Merci pour votre soutien.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Partager l'article
  •  
  •   
  •  
  •  
  • 40
    Partages

14 réactions au sujet de « 30 questions sur le bullet journal, 30 réponses ! »

  1. Merci pour ton intervention lors du Sommet on line de la Pensée Visuelle, c’était très intéressant et surtout décomplexant ;o). Je viens de m’inscrire à ta newsletter pour suivre ton blog… Encore merci !

  2. Bonjour et merci pour ton blog que je suis assidûment ! je me permets juste de signaler l’absence de lien pour le replay gratuit ! Est-ce encore possible ou bien est-ce déjà trop tard ? je me faisais une joie de le visionner mais il faut faire vite apparemment…

  3. Sympa cet article … j’ai essayé pendant quasiment 9 mois mais j’ai abandonné n’en voyant pas vraiment l’interet j’avais l’impression de noter toujours les mêmes choses … je reste sur mon project life en scrap qui évolue d’année en année.

  4. J’adore les conférences que je suis depuis le début mais j’ai eu plus de mal cette semaine par manque de temps (préparation de mes ateliers lettering, de mon expo photo et de mon mariage !!!). Du coup, je vais acheter le pack ! En tout cas, je vais me mettre au sketchnoting, cela m’a trop donné envie ! Et j’ai hâte d’écouter ton intervention que je n’ai pas pu écouter en direct.

  5. Bonsoir Powa,
    Grâce à ton intervention, j’ai passé le cap : acheté un carnet Filofax rechargeable, des feuilles pointées de couleur. Et il me tarde de commencer !! Je vais dans un premier temps consacrer le bujo à une mission, que je procrastine. J’espère que cela donnera des résultats, et qui sait, peut-être franchirai-je le pas pour le reste (pro/perso)… Ce qui me plaît aussi, c’est la liberté qu’il laisse et la créativité qu’il donne. Merci en tout cas pour avoir su communiqué ta passion pour le bujo. 🙂

  6. Bonjour PoWa,

    Merci pour ton intervention au Sommet. C’était pour moi une révélation. Je suis complètement paumée au niveau gestion du temps et en plus j’ai du mal me projeter dans le futur. Cela m’angoisse. BuJo peut être the solution. Je vais me lancer.
    En plus j’ai passé un moment tres agreable, une bonne énergie a été avec nous. Merci!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

velit, ut Curabitur amet, dapibus ipsum Aenean