Archives de
Étiquette : développement personnel

lutter contre la procrastination grâce au bullet journal !

lutter contre la procrastination grâce au bullet journal !

non-ce-nest-plus-possible

C’est en me posant des questions que je parviens souvent à avancer dans mon raisonnement sur moi-même, la vie … tout ça tout ça ! Je vais donc débuter ce petit billet en vous posant quelques questions :

  • est-ce qu’il y a des petites choses que vous aimeriez améliorer pour que votre quotidien vous convienne encore plus ?
  • est-ce qu’il y a des petites choses que vous devez faire, qui vous agacent, mais que vous repoussez continuellement ?
  • est-ce que vous manquez quelques fois de motivation pour accomplir des tâches peu intéressantes ?

Si vous obtenez au moins un « oui » alors lisez cet article, il devrait vous intéresser !

J’apprécie mon quotidien (surtout depuis que j’ai mis en place la routine matinale et le bullet journal je dois l’avouer !). Cependant, il y a – forcément – des petites choses qui …… m’agacent. Vous savez, ces toutes petites choses qui se produisent de manière chronique mais qui accumulées, prennent de l’espace dans notre tête et du temps dans notre quotidien. Vous saisissez ?

Pour celles qui n’auraient pas encore compris, je parle de toutes ces choses qui, lorsqu’elles arrivent, nous font dire  » ah oui ! il faut que je m’occupe de …… «  et que nous repoussons sans arrêt. Il est difficile de donner des exemples car ces petites choses qui nous agacent sont propres à notre vie et ne sont pas forcément transposables à la vie des autres.

Cependant, je concède à vous donner quelques exemples totalement personnels mais qui vous parleront peut-être :

  • nettoyer le bac à couverts de la cuisine (5 min)
  • rempoter l’aloe vera qui patiente depuis plusieurs mois (10 min)
  • réparer ma lampe « lapin » que j’adore et qui ne marche plus depuis….. 12 mois (1h)
  • trouver un moyen d’arrêter de rouler sur mon chargeur d’ordinateur avec ma chaise de bureau (10 min)
  • changer la « plaque » en papier de la porte de mon cabinet (10 min )
  • nettoyer le dessous de la plaque en verre qui est sur la table du salon (5 min )

Bref, je m’arrête là, ça ne vous intéressera pas trop parce que ça ne vous parlera pas forcément. Ce que je veux que vous compreniez, c’est que je parle ici de toutes ces petites choses dont nous devons nous occuper depuis quelques fois longtemps, qui ne nous prendraient pas beaucoup de temps, mais que nous repoussons systématiquement.

” Mais pourquoi faisons-nous cela ? „

 

Je sais que cela s’appelle communément la PROCRASTINATION, moi j’appelle ça aussi la flemme. Cependant, étant très peu flemmarde de nature, je me suis demandée pourquoi je ne m’occupais pas de ces petits tracas quotidiens de manière plus régulière. Je crois avoir compris que ces petites choses à faire m’agaçaient un peu tous les jours mais pas suffisamment pour me donner envie de m’en occuper.

Par exemple, je roule deux à trois fois par jour sur mon chargeur d’ordinateur avec ma chaise de bureau mais cela ne dure que quelques secondes puis je passe à autre chose. Ça m’agace, mais sur un temps très court parce que je passe (visuellement) à une autre tâche qui me fait oublier que je devrais VRAIMENT m’occuper de trouver un moyen de ne plus rouler dessus pour ne pas l’abîmer.

Rien de grave me direz-vous ! Je suis totalement d’accord avec vous ! Ce n’est pas très grave si je ne nettoie pas la plaque en verre sur la table basse du salon, ni si je roule un peu sur mon chargeur d’ordinateur, ni si je ne change pas immédiatement la plaque du cabinet…… CEPENDANT…… une petite chose + une petite chose + une petite chose + une petite chose = beaucoup de petits tracas au quotidien qui traînent en longueur et peuvent ainsi se répéter quotidiennement pendant des mois.

Ça m’a fait comme une révélation lorsque j’ai commencé à lire L’Effet Cumulé de Darren HARDY (que je suis littéralement en train de dévorer par ailleurs, il est juste génial !). L’auteur parle de toutes ces petites choses que nous pouvons faire au quotidien pour améliorer notre vie sur le long terme, mais il parle aussi de toutes ces petites choses que nous laissons passer au quotidien et qui font que notre vie peut devenir médiocre sur le long terme.

Alors je me suis dis que je devais agir !

Je mets en place beaucoup de petites actions pour améliorer mon quotidien (lecture sur le développement personnel, sport 3 à 4 fois par semaine, hydratation optimale etc) alors pourquoi ne pas mettre également en place de petites actions qui vont éviter l’accumulation de tâches peu importantes mais qui devront de toute façon être réalisées un jour ou l’autre.

Je pars donc à la chasse aux petites choses et mon bullet journal va m’aider pour cela.

J’ai crée un tableau comme j’aime si souvent le faire ! A gauche, les petites choses qui m’embêtent, à droite la solution à adopter. Pour encore plus d’efficacité, si la solution à adopter demande :

  •  des achats : je les note immédiatement dans la to-do list semaine de mon bullet pour penser à aller les acheter rapidement
  • des petits travaux : je me fixe immédiatement une date pour les faire dans mon monthly log ou annual log
  • du temps pour organiser la chose : je me bloque ce temps dans la semaine ou sur la semaine suivante dans une de mes timeline.

 

ACTION ⇒ RÉACTION ! 

Pour que ce tableau fonctionne réellement, je pense qu’il est essentiel :

  1. que l’on ne considère que les PETITES choses à faire, celles qui nous prennent moins d’une heure à réaliser
  2. de noter le petit tracas à résoudre immédiatement après l’avoir identifié pour éviter de faire comme nous faisons souvent… passer à autre chose et oublier.

Qu’en pensez-vous ? Pour ma part, j’en suis à la phase d’essai, mais j’adhère au principe !

Powa ♣

 

Rendez-vous sur Hellocoton !
Comment améliorer ses relations sociales ?

Comment améliorer ses relations sociales ?

carnegie filtre

Cet article est un résumé des grandes idées du BEST-SELLER américain : How to find friends and influence people . Je ne vous mets pas le titre en français, il est terrible (j’en avais déjà parlé ici). Le lien par contre vous dirige vers le livre en français bien sûr.

C’est un livre super pour toute personne se posant des questions sur la gestions de ses rapports sociaux. Le titre évoque l’amitié mais c’est bien plus que cela. Et d’ailleurs Carnegie évoque beaucoup plus souvent des anecdotes concernant le monde professionnel qu’amical. Facile à lire ! Je recommande !

Dans ce livre, il évoque plusieurs points :

  1. 3 techniques fondamentales pour influencer les autres
  2. 6 moyens de gagner la sympathie des autres
  3. 12 moyens de rallier les autres à votre point de vue
  4. 9 moyens de modifier l’attitude des autres sans irriter ni offenser

 

Avant de vous expliciter chacune des techniques et moyens proposés, voici quelques éléments préliminaires qui me semblent intéressants à connaître :

  • la réussite est due à 85% à la personnalité de la personne et seulement à 15% aux connaissances techniques.
  • Pour pouvoir évoluer, il faut avoir « le désir profond et irrésistible de vous perfectionner, la volonté d’apprendre à mieux vous entendre avec votre entourage »


Le livre est dense en information, je vais donc proposer deux articles. Celui-ci, le premier, parlera des techniques pour influencer les autres ainsi que des moyens de gagner leur sympathie. Le prochain article abordera la suite.

NB : le terme « influencer » peut sembler négatif et personne n’a réellement envie d’influencer son entourage. Il faut plutôt le voir comme « faire entendre sa voix dans un processus ». Pour illustrer, il peut s’agir d’avoir une influence dans une prise de décision au sein d’une entreprise ou d’un groupe d’amis.

 


3 techniques fondamentales pour influencer les autres 


Technique n°1 : Ne critiquez pas, ne condamnez pas, ne vous plaignez pas

 

si vous voulez récolter du miel, ne bousculez pas la ruche

Qu’est-ce que cela signifie ? Tout simplement que si nous souhaitons obtenir quelque chose de quelqu’un ( un comportement, une faveur, un contrat etc) il ne faut surtout pas critiquer cette personne car la critique blesse l’amour propre et met la personne sur la défensive. C’est alors normal de ne rien obtenir lorsque nous abordons une discussion par la critique. 

Carnegie évoque des études réalisées par Skinner, un psychologue très connu, qui mena des expériences sur les souris. Ce dernier prouva qu’un animal que l’on récompensait pour une bonne conduite avait une meilleure capacité d’apprentissage et de mémorisation de la tâche qu’un animal qui était puni pour une mauvaise conduite. Ça donne à réfléchir sur notre façon d’éduquer nos enfants : punir les mauvais comportements ou valoriser les bons comportements ? Bref, je me disperse !

Carnegie indique également que la critique est comme un pigeon voyageur, elle revient généralement à celui qui l’a envoyée. Nous pourrions inventer un nouvel adage : « critique et tu seras critiqué ». Avant de juger son voisin, Carnegie considère qu’il nous faut nous corriger nous-même.

Ne te plains par de la neige qui se trouve sur le toit du voisin quand ton seuil est malpropre – Confucius


Technique n°2 : Complimentez honnêtement et sincèrement

 

Comment amener une personne à faire certaines actions ? En suscitant en elle le désir de réaliser cette action !

Carnegie liste les besoins des hommes :

  • la santé et la conservation de la vie
  • la nourriture
  • le sommeil
  • l’argent et les biens qu’il procure
  • la survivance future
  • la satisfaction sexuelle
  • le bonheur de nos enfants
  • le sentiment de notre importance

Le sentiment d’importance est très prégnant et motive nombreuses de nos actions. D’où l’importance de valoriser le travail bien fait et pas seulement de critiquer le travail mal fait.D’où l’importance également de se concentrer sur les qualités de notre interlocuteur afin de pouvoir lui exprimer notre admiration, des encouragements et de la gratitude.

l’éloge sincère est le miel des relations entre les hommes


Technique n°3 : Motivez souvent pour faire ce que vous proposez


La question à se poser est : comment puis-je amener cette personne à vouloir vraiment faire ce que je lui demande ?

le secret du succès, s’il existe, c’est la faculté de se mettre à la place de l’autre et de considérer les choses de son point de vie autant que du nôtre – Henry FORD

C’est en se mettant à la place de l’autre que nous allons alors comprendre comment éveiller son intérêt.


6 moyens de gagner la sympathie des autres


Moyen n°1 : intéressez-vous réellement aux autres

 

soyez aimable. Oubliez-vous. Pensez aux autres – Carnegie

En montrant de l‘intérêt sincère à l’autre, nous pouvoir capter l’attention, obtenir la coopération des gens et gagner leur sympathie. Pour cela, il ne faut pas avoir peur de prendre du temps, de se donner de la peine et de faire des efforts pour les autres. C’est en s’intéressant aux autres que les autres vont s’intéresser à nous.


Moyen n°2 : ayez le sourire


Le sourire permet de mieux diriger, de mieux influencer, de mieux vendre. Il rend les gens heureux et leurs enfants aussi. Il faut donc que nous travaillions avec le sourire. Un travail forcé ne mène à rien, un travail accompli avec plaisir mène au succès. Idem pour les relations sociales, sans plaisir, cette relation ne mènera à rien. Il faut apprécier la compagnie des autres pour qu’ils apprécient la nôtre.

Si sourire vous est difficile dans certaines situations, Carnegie préconise de se forcer ! FAKE IT AND DO IT ! Les études montrant le pouvoir du corps sur l’esprit sont de plus en plus nombreuses (voir mon article ici). Vous n’avez pas la pêche, faites semblant de l’avoir et elle viendra à vous. Votre esprit va être influencé par l’action volontaire que vous exécutez sur votre corps. Souriez devant votre miroir, chantez, levez les bras en signe de pouvoir ! FAKE IT AND BECOME IT !


Moyen n°3 : rappelez vous que le nom d’une personne revêt pour elle une grande importance


Carnegie évoque une des clés du succès dans les relations sociales : se souvenir du nom des personnes que nous rencontrons. Je l’avais déjà évoqué ici et j’ai mis en place son conseil dans mon carnet (mon bullet journal pour les connaisseuses). Il insiste sur le fait de prononcer correctement ce nom. Cette technique permet de montrer que l’autre a de l’importance pour nous et ça, c’est indispensable pour des relations sociales épanouies et apaisées.


Moyen n°4 : sachez écouter. Encourager les autres à parler d’eux-mêmes.

 

Quand on écoute une personne avec intérêt, elle appréciera discuter avec vous. Cela permet de la mettre de bonne humeur, de la flatter et donc de conquérir sa sympathie.

Carnegie part du postulat que toute personne est naturellement plus intéressée par ses propres désirs et ses propres problèmes qu’à son interlocuteur et ses problèmes. Il faut garder cela en tête lorsque l’on discute avec une personne.


Moyen n°5 : Parlez à votre interlocuteur de ce qui l’intéresse.

 

Rien à ajouter, vous avez compris le principe. Inutile de parler des dinosaures si votre interlocuteur ne s’y intéresse pas. Par contre, s’il aime la pêche au gros, posez-lui des questions dessus afin qu’il comprenne que vous vous intéressez à lui.


Moyen n°6 :  faites sentir aux autres leur importance et faites-le sincèrement

 

Carnegie part du principe que nous devons donner aux autres ce que nous voudrions recevoir d’eux. La politesse doit être au coeur de notre discours car c’est que nous nous attendrions de quelqu’un.

Voilà pour la première partie. Qu’en pensez-vous ? Cela peut-il vous être utile dans votre quotidien ?

Moi j’utilise déjà beaucoup de ses techniques dans mes relations professionnelles et ça marche vraiment bien !

Powa

Rendez-vous sur Hellocoton !
Pourquoi j’ai lu « ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n’en as qu’une » ?

Pourquoi j’ai lu « ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n’en as qu’une » ?

ta deuxième vie commence 2

 

Cette semaine, je vous propose un petit retour sur le livre de Raphaëlle Giordano Ta Deuxieme Vie Commence Quand Tu Comprends Que Tu N en As Qu’une sorti en 2015 aux éditions Eyrolles.

Le titre est accrocheur mais il est bien révélateur de ce qui se trouve à l’intérieur.

Véritable roman aux tournures d’ouvrage de développement personnel, Raphaëlle nous embarque dans une aventure, celle de Camille et de Claude, les personnages principaux.

Camille est une jeune femme, mariée à un homme qu’elle aime, mère d’un garçon adorable et avec un travail stable. Certains diraient qu’elle a tout pour être heureuse, cependant elle ressent un manque, une sensation étrange qui la rend morose. C’est alors q’un événement hasardeux ( ou pas ?! ) va la transporter dans une aventure à laquelle elle ne s’attendait pas. L’aventure d’une vie, celle qui fait qu’on se rend compte qu’on a qu’une !

Claude est une routinologue (si si ! Quel métier passionnant !) qui va accompagner Camille sur la voie du bonheur et de l’épanouissement personnel à travers des expériences riches de sens.

Le livre est émaillé d’idées que nous pouvons tous mettre en place dans notre quotidien pour sortir de la routine. Il est surtout un vent frais qui nous fait réfléchir au sens que nous donnons à la vie, au bonheur, à la stabilité. Il nous fait également réfléchir à la place que prend le regard des autres.

Un super roman donc qui se lit en quelques heures. Un régal pour l’esprit.

Et vous, l’avez-vous lu ? Qu’en avez-vous pensé ?

Powa ♣

Rendez-vous sur Hellocoton !
Créer une page « souvenirs » chaque mois dans son bullet journal, une manière de positiver !

Créer une page « souvenirs » chaque mois dans son bullet journal, une manière de positiver !

Cette semaine je vous propose un petit article sur une page que vous pourriez ajouter à votre bullet journal afin de faire le point sur les événements positifs du mois passé. Il s’agit de la page « souvenirs ».

Vous n’aurez pas besoin de beaucoup d’explications, une photo suffira 😉

Je tiens à préciser cependant que cette page peut prendre beaucoup d’autres formes que celle que j’ai choisie. Laissez libre cours à votre imagination et à votre créativité. Vous pourrez aussi trouver des exemples sur internet (instagram et pinterest).

 

souvenir bullet journal

 

Avez-vous déjà essayé ? Personnellement, ça m’a fait du bien de réfléchir à ce qui avait été sympa dans le mois et de prendre le temps de faire quelque chose de joli, comme une sorte de moment de relaxation !

Powa ♣

Rendez-vous sur Hellocoton !
Gratitude Challenge

Gratitude Challenge

gratitude challenge

 

Voici le premier challenge que je me lance ! Le gratitude challenge !

Il consiste à travailler la gratitude durant 30 jours. Il peut être commencé au début du mois de juin, comme je vais le faire, mais il peut également être commencé n’importe quand – pourvu qu’il dure 30 jours.

Le principe est simple : chaque jour, prenez un item (ex : l’hiver ) et notez un ou plusieurs éléments que vous aimez beaucoup concernant l’item ou pour lesquels vous souhaitez dire merci (ex : j’aime l’hiver parce que c’est une période de fêtes qui permet de se retrouver en famille).

L’idéal est de répondre sur un carnet ou le Bullet Journal pour celles qui en ont un. Le passage par l’écrit est toujours plus profond que l’évocation orale.

Voici les items que j’ai sélectionnés :

  • printemps : qu’aimons-nous au printemps ?
  • livre : celui ou ceux qui nous ont marqués
  • anniversaire : un anniversaire qui nous a marqué (un des nôtres de préférence)
  • tradition : quelle tradition nous apprécions de voir se perpétuer ?
  • professeur : quel enseignant nous souhaitons remercier pour son soutien durant notre scolarité ?
  • objet du quotidien : quel objet utilisons-nous au quotidien et pour lequel nous ne pourrions nous passer ?
  • talent : de quel(s) talent(s) sommes-nous dotés ?
  • vacances : quelles sont les vacances qui nous ont marqués ?
  • musique : quelle musique nous fait vibrer ?
  • hiver : qu’aimons-nous en hiver ?
  • film : quel film nous a particulièrement plu ?
  • vêtement : quel vêtement est présent depuis des années et vous apporte du réconfort quand vous le portez ?
  • donne confiance : qu’est-ce qui peut nous donner confiance ?
  • cadeau : quel cadeau nous sommes heureux d’avoir reçu ?
  • nature : quels éléments naturels nous chérissons ?
  • odeur : quelle odeur évoque quelque chose de positif pour nous ?
  • dessert : quel dessert nous remercions d’exister ?
  • fait sourire : qu’est ce qui peut nous faire sourire ?
  • souvenir : quel est le souvenir que nous prenons plaisir à évoquer ?
  • expérience professionnelle : quelle expérience professionnelle évoque de la gratitude ?
  • coup de chance : quel coup de chance nous souhaitons remercier d’avoir eu lieu ?
  • réunion familiale : quelle réunion familiale nous nous souvenons particulièrement ?
  • été : qu’aimons-nous en été ?
  • qualité personnelle : quelle qualité personnelle nous pouvons mettre en avant ?
  • partie du corps : quelle partie du corps pouvons-nous remercier d’être comme elle est ?
  • qualité ami/amour : quelle qualité pouvons-nous louer concernant un amour ou un ami ?
  • moment du jour : quel moment simple de la journée pouvons-nous garder en mémoire ?
  • automne : qu’aimons-nous en automne ?
  • ami : quel ami pouvons-nous remercier d’être présent ?
  • santé : quel point positif dans notre santé pouvons-nous mettre en exergue ?

 

gratitude challenge entier

 

N’hésitez pas à tenter l’aventure avec moi et à revenir un mois plus tard pour témoigner des effets de cette Gr’attitude !

 

Powa ♣

Rendez-vous sur Hellocoton !
Intégrer une Bucket list dans son bullet journal, pourquoi et comment ?

Intégrer une Bucket list dans son bullet journal, pourquoi et comment ?

dreamcatcher-1030769_960_720

 

Qu’est-ce qu’une Bucket List et pourquoi en faire une ?

 

C’est tout simplement une liste ( vous l’aviez deviné 😉 ) qui répertorie ce que vous souhaitez réaliser dans votre vie ! Tentant n’est-ce pas ? mais aussi flippant parce que la peur de ne pas tout réaliser peut paralyser. Mais à quoi ça sert ?

Dans La magie du matin : L’heure de plus qui va changer votre vie dont je vous ai parlé dans cet article, j’ai noté une information qui m’a tout de suite parlé. Il est question d’une infirmière australienne, Bronnie Ware, qui a relevé les regrets qu’exprimaient ses patients sur leur lit de mort ( elle en a fait un livre que je n’ai pas encore exploré Les 5 regrets des personnes en fin de vie ), voici ce qui en ressort :

  • « j’aurai aimé avoir le courage de vivre comme je voulais, et pas de vivre la vie que l’on attendait de moi »
  • « je regrette d’avoir travaillé si dur »
  • « j’aurais voulu avoir le courage d’exprimer mes sentiments »
  • « je regrette de n’être pas resté en contact avec mes amis »
  • « j’aurai aimé m’autoriser à être plus heureux »

Travaillant régulièrement auprès de personnes âgées en maison de retraite, c’est aussi ce que j’ai relevé. Beaucoup de regrets notamment de ne pas avoir assez profité de la VIE ! C’est pourquoi formaliser mes envies dans une Bucket List m’a tout de suite parlé et m’a aidé à réaliser certains de mes rêves.

Je vous livre ici quelques pistes pour créer une bucket liste et comment en réaliser une grande partie ! En fait je vous livre ce qui se passe dans ma tête quand j’ai très envie de quelque chose ( et je vous promets, ça marche !).

 

Comment créer ma Bucket List

 

Pour se lancer dans la création d’un bucket list, il faut :

  • avoir confiance en son potentiel pour ne rien filtrer et écouter son coeur
  • saisir que la seule limite est celle que l’on se fixe soi-même. 

A partir de là, une véritable liberté de penser permet de créer de très belles listes. Pour celles qui sont en panne d’imagination ou qui n’osent pas encore dépasser les limites du « c’est impossible », « je n’y arriverai jamais », « personne ne l’a jamais fait donc je ne peux pas le faire », je vous propose une liste de questions à vous poser pour creuser au fond de vous et trouver ce qui vous fait vraiment envie dans la vie :

  • Quelle est LA chose que tu voudrais réaliser avant de mourir ?
  • Quels sont les lieux que tu rêves de visiter ?
  • Quels sont les pays que tu rêves de traverser ?
  • Quel est le métier qui te rendrait heureuse ?
  • Quel sport aimerais-tu tenter (même une seule fois) ?
  • Quelle(s) langue(s) aimerais-tu apprendre ?
  • Quel moyen de transport rêves-tu de tester ?
  • Quels objets aimerais-tu posséder ?
  • Dans quel « don de soi » aimerais-tu te lancer ?
  • Quelle activités (jeux, dessin, peinture, couture etc) aimerais-tu tester ?
  • Quel festival ou concert ou musée ou église aimerais-tu visiter ?
  • Quel animal rêves-tu de voir dans ta vie ?
  • Quelle expérience rêves-tu de réaliser ?
  • Quels aliments aimerais-tu goûter ?
  • Quelles boissons voudrais-tu tester ?
  • Quelles expériences rêverais-tu de vivre ?

Vous n’êtes bien sûr pas obligées de répondre à toutes les questions, ce ne sont que des suggestions.

 

Pourquoi l’intégrer dans mon Bullet Journal

 

Pour la même raison que pour les Level 10 Life et Level 10 Goals ! Passer part l’écrit permet de matérialiser nos envies et de les rendre accessibles. Le fait de pouvoir les relire régulièrement permet de ne pas rester passives face à un quotidien qui va souvent trop vite et nous file entre les doigts. De plus, de nombreux éléments du bullet journal comme les challenges ou les trackers vont être une véritable aide pour aller au bout de vos projets, j’en reparlerai bientôt !

13248530_106963576389346_7761827242565825838_o

 

Mais comment réaliser les items de ma Bucket List ?

 

Nous avons tendance à vouloir tout, tout de suite. Ce n’est malheureusement (ou heureusement !) par réalisable et il faut savoir être patiente et avancer à petit pas (j’avoue avoir compris cela il y a très peu de temps, mais ça a vraiment son importance).

Certaines penseront que la plupart des items de leur liste est irréalisable faute de moyens financiers ou par rapport à une situation familiale compliquée. Sans vouloir être trop optimiste, je pense que nous pouvons TOUTES réaliser une grande partie de notre liste. Mais pour cela nous devons nous donner les moyens, réaliser ses rêves est à la portée de tous, encore faut-il le vouloir et s’en donner le peine.

Ce n’est pas toujours facile de se projeter et d’anticiper, certaines le font naturellement, pour d’autres ce sera beaucoup plus difficile. Je pense que le plus important est de prendre le temps de PENSER le projet. S’installer confortablement au calme (sans compagne, compagnon ou enfant dans les parages), se faire un bon café ou une eau citronnée pour les adeptes et mettre à plat les idées relatives au projet que nous avons sélectionné.

Voici les étapes que j’effectue pour arriver à mes fins :

  • 1) SELECTIONNER : choisir un item de la liste

 

  • 2) RECHERCHER LES FREINS ET PENSER POSITIVEMENT : noter les deux ou trois freins qui pourraient empêcher la réalisation de l’item en question. Attention, il est important de les noter de manière affirmative et non négative sinon cela indique que le projet est déjà avorté.
    • exemple : le frein pour faire un voyage en Thailande est l’argent, notez  » trouver de l’argent » au lieu de « je n’ai pas assez d’argent ».

 

  • 3) LE JEU DES QUESTIONS : vient ensuite le grand jeu des QUESTIONS, élément primordial pour aller au bout de ses rêves ! Les questions que l’on retrouve le plus souvent sont : QUEL ? COMMENT ? QUANT ? COMBIEN ? Les questions doivent s’enchaîner jusqu’à ce qu’il n’y ait plus de réponses possibles
    • exemple : Le frein est :  » trouver de l’argent » → Comment ? → en allant moins chez le coiffeur / en fumant moins / en faisant de plus petits cadeaux à Noel ou du fait main etc.  → Comment ? → en listant mes dépenses mensuelles dans ces domaines chaque mois et en me fixant un objectif d’épargne par moi → Comment tenir ? → en utilisant un tracker ou un objectif épargne dans mon Bullet et/ou en trouvant un partenaire de responsabilisation.

 

Une fois que le jeu des questions est terminé, votre programme pour atteindre votre objectif est prêt.

Vous pouvez noter votre programme dans votre bullet journal simplement en reprenant les trois étapes ou de manière plus ludique. Voici un exemple de présentation pour un projet de voyage à Cuba avec le Bucket plan associé.

bucket plan

 

Si l’esprit de cet article vous a plu, n’hésitez pas à laisser un commentaire 🙂

Powa ♣

Rendez-vous sur Hellocoton !
Miracle morning – VS – La magie du matin

Miracle morning – VS – La magie du matin

Vous êtes nombreuses à vouloir tenter l’aventure de la routine matinale mais vous ne savez pas vraiment vers quel ouvrage vous tourner pour explorer la méthode.

Je vous propose donc de comparer deux ouvrages phares :

  • Un ouvrage américain : Miracle Morning de Hal Elrod. Il a été traduit en français début 2016. Si vous voulez en savoir plus, rendez-vous dans la rubrique Happiness Lab’ ou encore dans la Bibliothèque de Kiff.

 

 

Les points communs

 

1. le sujet : ils parlent tous les deux d’une routine matinale qui peut changer la vie

2. l’abord : chacun des auteurs explique comment il en est arrivé à développer cette routine matinale ce qui donne une impression de proximité avec les auteurs. L’histoire d’Hal Elrod en particulier est assez surprenante et montre bien le pouvoir de la volonté.

3. le sujet sur les habitudes : Pour créer une routine matinale, il est nécessaire de mettre en place des habitudes. Les deux ouvrages en parlent, mais je dirai qu’Hal Elord développe un peu plus en détails les étapes de la mise en place d’une habitude.

4. le sujet sur le sommeil : Ils ne pouvaient pas passer à côté d’une partie sur le rythme biologique et les besoins en sommeil, c’est normal puisqu’ils proposent chacun de se lever plus tôt ( ce qui ne sous-entend d’ailleurs pas forcément dormir moins, il suffit de se coucher plus tôt !) . La magie du matin développe un peu plus cette partie que l’autre ouvrage.

 

Les différences

 

1. le pays d’origine : l’un est américain, l’autre est français et ça se sent ! Miracle Morning est très orienté « méthode miracle », « comment devenir riche », « je vous donne LA vérité » … très YES WE CAN à l’américaine quoi ! L’autre est français, donc plus sur la réserve et moins grandiloquent.

2. les témoignages : Ceux de la magie du matin nous parlent plus parce qu’il s’agit de personnes lambda ou de célébrités françaises. Ceux de Miracle Morning parlent de célébrités américaines que nous connaissons moins.

3. la « théorie » : La magie du matin utilise quelques références philosophico-sociologiques qui ne sont pas présentes dans l’autre ouvrage.

4. le sujet sur le club des 95% : sujet très américain – intéressant néanmoins – qui explique comment sortir du lot, comment lutter contre la médiocrité, comment faire partie des 5% de la population qui obtiennent un 10/10 dans tous les domaines de vie.

5. la routine matinale : Morning Miracle parle quasi exclusivement des S.A.V.E.R.S (voir L’article sur la routine matinale). La magie du matin évoque différentes routines à créer selon ses besoins (prendre soin du corps, détendre son esprit, ouvrir son coeur, mieux se connaître, booster son savoir et devenir pro de l’organisation). Les pistes à explorer sont donc beaucoup plus variées mais l’avantage des S.A.V.E.R.S, c’est qu’ils donnent une structure qui peut quelques fois aider lorsque l’on veut créer une habitude. La magie du matin propose néanmoins également des « programmes assortiments » spécial maman ou auto-entrepreneur.

6. Une histoire de volonté : La magie du matin développe un vingtaine de page sur ce qu’est la volonté et comment ça marche.

7. le journal de bord : La magie du matin propose un journal de bord reproductible dans un carnet ou dans un Bullet Journal pour nous aider à mettre en place la routine. C’est plutôt bien fait.

 

Comment faire son choix

 

Si je devais donner un conseil pour celles qui ont très envie de se lancer dans cette routine, c’est de lire……………… les deux ! Mais pour résumé, selon moi, vous devriez choisir :

→ Miracle Morning si vous cherchez la méthode originelle, plus droit au but avec la structure S.A.V.E.R.S qui est intéressante comme base de travail.

→ La magie du matin : L’heure de plus qui va changer votre vie, si vous cherchez un style plus « français », avec une structure plus libre et des exemples d’application plus étoffés.

A vos lectures ! Et revenez témoigner de votre ressenti selon le livre choisi 🙂

 Powa ♣

Rendez-vous sur Hellocoton !