Ma méthode pour surmonter les moments difficiles

Ma méthode pour surmonter les moments difficiles

 

Quand je regarde des films à la télé ou que je lis un roman, je me questionne souvent sur ces destins brillants qui vrillent. Oui ce sont des histoires mais quand même. Pourquoi un esprit bien constitué n’arrive-t-il pas, quelquefois, à remonter la pente ?

Loin de moi l’idée d’imaginer que j’ai pu trouver LA solution. Les hauts et les bas j’ai connus. Probablement plus de bas que de hauts même si la tendance s’est très nettement inversée ces 8 dernières années. Je me suis donnée la mission (oui, je me donne des missions, je sais c’est bizarre !) de réussir à surmonter les bas.

Facile du haut de mes 31 ans, rien de grave ne m’est jamais arrivé. En tout cas au sens où on entend généralement le mot « grave » ! J’ai grandi dans un milieu plutôt privilégié (financièrement parlant), mes 4 grands-parents sont tous vivants et plutôt en bonne santé, mes parents ne sont pas séparés (mais à quel prix ..!), j’ai été soutenue dans mes choix estudiantins par mes parents qui m’ont épaulée du début à la fin (contre quelques âpres négociations.. j’ai changé 3 fois de cursus !)

Bon, ça c’est la version positive. En vrai, il y a des détails dans ce parcours qui sont moins jolis que ce qu’il paraît mais inutile de les étaler, on est toutes passées par des moments difficiles, vous saurez vous projeter dans ce que je vais vous raconter.

 

⌊ Se noyer dans un verre d’eau ⌉

 

On pourrait donc se dire que la vie est plutôt facile pour moi. Et pourtant, n’avez-vous jamais rencontré des personnes qui vous semblaient avoir une vie plutôt « facile » et qui pourtant donnaient l’impression de se noyer dans un verre d’eau ? Ou peut-être avez-vous vécu ce genre de situation ?

Je dirais que ce n’est pas (seulement) la réalité du vécu qui influence les sentiments que l’on va ressentir. L’équation n’est donc pas aussi simple que :

  • Ma vie va bien = je vais bien,
  • J’ai vécu un mauvais moment = je le vis mal
  • j’ai vécu un très mauvais moment = je le vis très mal.

Je dirais qu’au delà de la réalité apparente des choses, la façon dont nous les vivons a beaucoup d’influence. Ne vous est-il jamais arrivé de connaître quelqu’un qui a traversé un moment difficile et pour lequel vous vous êtes dit :

⇒ « il/elle le vit plutôt bien, à sa place…. je serais terrassée »

⇒ ou au contraire  » Il/elle est complètement terrassé par tel événement, je ne comprends pas bien pourquoi il vit ça aussi mal »

Notre façon de vivre les événements a donc une influence qui va bien au-delà de l’événement lui-même.

C’est une excellente nouvelle, cela veut dire que nous avons un grand pouvoir sur la façon dont nous vivons les événements. Bon, ce c’est pas neuf, j’en avais déjà parlé ici.

Mais alors comment faire pour vivre les événements le plus positivement possible ? Comment faire pour ne pas se noyer dans un verre d’eau ? Comment influencer notre façon de vivre les événements ?

 

⌈ La vie sera TOUJOURS faite de haut et de bas ⌋

 

Je vous livre MA méthode pour réussir à ne pas tomber dans des bas trop bas, pour ne pas vivre des événements de vie négatifs comme la fin du monde :

 

Je garde en tête que la vie est faite de haut et de bas et que c’est ainsi. Qu’une période d’euphorie peut tout à fait être suivie d’une période de down (c’est d’ailleurs souvent ce qui arrive) et qu’il faut faire avec. 

 

Je m’explique plus en détails.

On cherche le bonheur comme si c’était quelque chose à trouver…Et puis quand on a l’impression de l’avoir trouvé (un conjoint super, le job de nos rêves, l’appartement parfait…), on s’attend à ce qu‘il reste ainsi pour le reste de notre vie, comme un objet acheté que l’on garderait précieusement au fin fond d’un placard pour ne pas l’abîmer.

La conséquence de ce type de pensée est qu’à la moindre période de down (qui arrivera quoi que l’on fasse : une baisse de moral sans raison apparente, un petit problème de santé, un changement de directeur au boulot, chéri qui est très occupé au boulot…), on a le sentiment que le monde s’écroule sous nos pieds et que l’on ne s’en remettra jamais (j’exagère volontairement pour marquer les traits)

Pour ma part, je vis le bonheur plutôt comme un cheminement, une façon de voir la vie, une promenade au coeur de nos âges qui passent et laissent place à de nouvelles pensées, de nouveaux besoins.

En voyant le bonheur comme quelque chose à atteindre, on se persuade que lorsqu’on l’aura trouvé, on ne pourra plus le perdre. C’est ainsi qu’en vivant une période faste dans une vie de famille, on peut s’imaginer que cela durera toute la vie et tomber de très haut au moindre flanchement de votre part ou de la part d’un autre membre de votre famille ou au moindre événement incontrôlable de la vie ( ↵ y en a plein ! ) 

En vivant le bonheur comme un cheminement, une dynamique, une recherche d’équilibre permanente dont il faut profiter à chaque instant, on se trouve beaucoup moins étonné lorsque ça flanche. On se dit que la vie est ainsi faite, de hauts et de bas et qu’il faut continuer à profiter de chaque instant quoi qu’il en soit.

Quelques exemples  :

  • oui, votre couple pourra un jour peut-être se séparer. Cela ne veut pas dire qu’il faut s’accrocher à son conjoint comme une huitre à son rocher. Cela veut simplement dire que vous devez profiter de chaque instant de bonheur et donner une énergie positive à chaque impulsion que vous réalisez pour votre couple. Cela veut aussi dire que vous ne pouvez pas contrôler les sentiments de votre conjoint et qu’il faut lâcher prise sur ça (exit la jalousie ! )

 

  • oui, votre boîte pourra un jour peut-être engager un plan de licenciement. Cela ne veut pas dire que vous devez bosser 12h par jour pour prouver que vous êtes indispensable sur votre poste. cela veut dire que vous devez donner ce que vous avez envie de donner, mettre quelques sous de côté si vous pouvez vous le permettre et profiter.

 

  • oui, vous qui aimez tant cuisiner, un jour peut-être vous ne voudrez plus mettre les pieds dans une cuisine. Pour quelle raison ? Aucune. Il n’y a rien a expliquer. Celle que vous êtes aujourd’hui ne sera peut-être plus la même demain. Cet aspect dynamique est la vie et nous devons l’accepter.

 

Résister à cela, c’est être en proie aux craintes, aux comportements obsessionnels…

 

En ayant conscience (sans y penser tous les jours, bien sûr !) qu’il y aura toujours des hauts et des bas, j’avance plus sereinement !

Cela éveille-t-il quelque chose en vous ? N’hésitez pas à laisser un commentaire pour me dire ce que vous en pensez 🙂

 

Tendrement, 

Powa ♣

 

Rendez-vous sur Hellocoton !
Partager l'article
  •  
  •   
  •  
  •  
  • 43
    Partages

9 réactions au sujet de « Ma méthode pour surmonter les moments difficiles »

  1. Ton article rejoint ma lecture du moment, le pouvoir du moment présent. Après quelques années de down assez costaud, je m’intéresse beaucoup à la pensée positive et ça m’aide à garder une énergie inspirante.
    Quand ca ne va pas je garde en tête ces quelques lignes de bouddha:
    What you think you become
    What you feel you attract
    What you imagine you create
    🙂

    1. Merci pour ces mots, ça me parle effectivement beaucoup ! Nous avons un réel pouvoir ( insoupçonné) sur notre pensée et notre façon de voir la vie, ça vaut le coup de se pencher dessus 🙂

  2. Pour moi accepter d’être triste sans raison et me dire que ça va passer, m’aide déjà à passer pas mal de moment down. Avant je me creusais la tête pour comprendre pourquoi j’étais comme ça mais en fait ça ne faisait qu’empirer car je me trouvais des raisons d’aller mal. Maintenant je me rappelle qu’il y a aussi des moments où je suis heureuse sans raison. Et comme dirait je ne sais plus quel sage, « si tu as besoin d’encouragement trouve quelqu’un à encourager ». C’est fort efficace.

  3. Ton article vient compléter mes lectures du moment : « Le pouvoir du moment présent » et un autre livre sur les 4 saisons de la bonne humeur…
    Tout ça résonne bien en moi… Tous ces messages et ces pensées positives, ça fait du bien ! Merci à toutes..

    1. Je n’ai pas encore lu « le pouvoir du moment présent » mais ça fait un moment qu’il me fait de l’oeil ! Merci pour ton message 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aenean diam Praesent pulvinar Lorem id facilisis elit. ut luctus lectus sem,